Marwen Younsi en pleine préparation pour le Bocuse d’Or Afrique

Créé en 1987 par Paul Bocuse, le concours du Bocuse d’Or « met en valeur le talent et l’excellence des chefs » du monde entier. Organisée par GL events, la finale se déroule chaque deux ans en janvier.

Marwen Younsi en pleine préparation pour le Bocuse d’Or Afrique

Lors des Tunisian Gastronomy Awards, organisés par L'association tunisienne des professionnels de l'art culinaire (ATPAC), qui se déroulaient le samedi 11 novembre 2017 au cours de la 6e édition du Sehra Med au Palais des Expositions du Sahel de Monastir (qui accueillait quatre concours : Black box ; Jeune talent cuisine ; Jeune talent pâtisserie ; pâtisserie), le chef du Carmine et de Sushiwan Marwen el Younsi a gagné son ticket pour la finale continentale du Bocuse d’Or qui se déroulera à Marrakech, au Maroc.

preview

Marwen Younsi faisait partie de la sélection de six chefs tunisiens, qui œuvrent aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger, susceptibles de se qualifier en vue de participer au plus prestigieux concours culinaire du monde, qui se déroulera à Lyon en janvier 2019.

Le jeune chef s’est illustré lors d’une épreuve de cinq heures sur le thème « viande en plateau » et « poisson en assiette » à l’issue desquelles il a séduit le jury de professionnels avec ses « merveilles du jarret » et son « saint-pierre basse température ».

En effet, pur produit de l’école tunisienne de gastronomie, Marwen el Younsi a fait l’école hôtelière de Djerba. Il a ensuite fait ses premiers pas dans les cuisines du Radisson Blu de Djerba avant de se former en Thaïlande. Au sein de la V School, il découvre les secrets des cuisines asiatique et japonaise, avant de revenir en Tunisie.

En 2013, Marwen Younsi est pris en charge par Ilyes Belhaj, entrepreneur qui est l’un des pionniers de la restauration japonaise en Tunisie. Marwen Younsi devient alors chef des cuisines de Sushiwan, à La Marsa, reconnu pour la qualité de ses produits. Avec Ilyes Belhaj, le jeune chef crée une carte originale de burgers pour le lancement d’un nouveau concept de viande et burgers gastronomiques : le Carmine.

A 22 ans, Marwen Younsi s’est parfaitement préparé pour mettre toutes les chances de son côté en prévision de sa participation au Bocuse d’Or. Le jeune chef a été coaché par Khelil Ben Ammar, chef du restaurant Su, à Montréal.

Dans les cuisines de Sushiwan et du Carmine, Marwen Younsi a acquis la précision et le goût du gastronomique. Lors de la sélection au Bocuse d’Or 2019, le chef a été encouragé par des élèves cuisiniers et des cuisiners confirmés, présents en nombre lors de l’événement à Sousse.

preview

Les six duos de participants à l’épreuve qualificative des Tunisian Gastronomy Awards 2017 :

- Mhadhebi Mohamed et Oussema Ben Abdallah

- Walid Ghariani et Amir ben Tekaya

- Ali Dey Deli et Bouchiba Walid Bouchiba

- Moemen Ben Youness et Oussema Belgacem

- Nacer el Garçi et Hamed Boukhriss

- Marwen Younsi et Ayoub Ghanney

Le jury international, présidé par Wafik Belaid, chef exécutif du Residence hôtel, était composé de :

- Omar Mallen, chef exécutif du Four Seasons Hotel Tunis

- Lucien Veillet, président de l'Académie Nationale de Cuisine (France)

- Michel Jocaille, délégué de l’Académie Nationale de Cuisine (France)

- Slim Betayeb, chef de l'hôtel La Badira Hammamet

- Mohsen Ouertani, chef exécutif du restaurant The Cliff

- Iyed Tej, chef du restaurant Firma

- Hakim Bouzayenne, chef du Royal Hotel Hammamet

- Elyes Somii, d’Art Consulting

- Hafed Jeddidi, chef exécutif du Radison Sousse

Le palmarès des Tunisian Gastronomy Awards 2017 :

- 3e place : Nacer el Garçi, avec un « jarret en croûte verte, sauce au grenade » et une assiette « mille-feuilles de saint-pierre, sauce au citron confit et réglisse » 

- 2e place : Ali Dey Deli, avec son « Boeuf de tous les temps » et une assiette « saint-pierre basse température, beurre blanc à la chlorophylle de roquette» 

- 1ère place : Marwen el Younsi, avec ses « merveilles du jarret » et son « saint-pierre basse température »

bocusedor-240518-4.jpg

Rafik Tlatli, affirme que toutes les associations tunisiennes, les ministère concernés, les chefs tunisiens à Tunis et à l'étranger ainsi que tous les sponsors devront être présents pour ce challenge national qui permettra de promouvoir la jeunesse tunisienne, la cuisine tunisienne et de faire honneur au drapeau de la Tunisie dans le monde.


 

Commentaires

blog comments powered by Disqus