Le Bel Azur Hammamet devient un Naya Club par Voyamar

Le tour-opérateur a signé pour la saison été 2019 un second club en Tunisie. En plus du Sol Azur de Djerba, le Bel Azur pourra accueillir au moins 200 clients Voyamar par semaine.

Le Bel Azur Hammamet devient un Naya Club par Voyamar

Le Naya Club de Djerba à peine ouvert, depuis avril, Voyamar annonce l’ouverture d’une seconde adresse tunisienne, à Hammamet, dans un an. Le Bel Azur 4* « a toutes les qualités d’un Naya Club » explique Aurélien Aufort, directeur général adjoint du tour-opérateur. « En exclusivité sur le marché français, l’hôtel est en première ligne avec une belle plage, propre, bien entretenu et en tout inclus. » En Tunisie, où le TO veut pouvoir opérer son club toute l’année, « la présence d’un centre de thalasso est obligatoire » ajoute le dirigeant.

Intégré dans un complexe de 3 hôtels, le Bel Azur compte 300 chambres. Voyamar est engagé sur un tiers et peut « monter jusqu’à 50% de la capacité en haute saison ». « On pourrait même plus, mais les hôteliers préfèrent diversifier leurs marchés avec des clients d’autres pays. Les Anglais par exemple sont bien revenus », explique le DGA.

L’équipe Naya Clubs sur place – »l’avantage en Tunisie, c’est que les Tunisiens sont francophones » souligne Aurélien Aufort– encadrera les clients pour « régler toute éventuelle problématique. Ils seront là aussi pour les moments de convivialité avec les clients comme la gastronomie, la balade autour du club… »

Et même un autre club à Monastir ?

« Si l’on trouve la bonne opportunité, on pourrait même annoncer un troisième Naya Club à Monastir » glisse Aurélien Aufort. Le club de Djerba est « un carton plein », déclare le dirigeant. « Nous n’avons que de super retours sur ce club qui affiche complet quasiment sur toute la saison » ajoute-t-il. Un autre club en Tunisie, à Hamamet, était donc une évidence, surtout pour Voyamar.

« Proposer deux clubs maison en Tunisie, pour un opérateur comme nous, cela participe aussi de la rassurance des clients, ajoute le directeur général adjoint. Les clients nous connaissent comme spécialiste de la Tunisie, on doit donc avoir un large choix de produits. »

quotidiendutourisme.com

 

Commentaires

blog comments powered by Disqus