Découvrez le programme de la 1ère édition de l'initiative 'FARE CINEMA' du 19 au 22 juin à la Cinémathèque Nationale Tunisienne

Du 19 au 22 juin aura lieu, à la Cinémathèque Nationale Tunisienne, auprès de la Cité de la Culture de Tunis, la première édition de « Fare Cinema » - Semaine du Cinéma italien dans le monde, organisée par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale italien dans le but de promouvoir, avec le support du réseau diplomatique, consulaire et des instituts culturels italiens, la production cinématographique italienne de qualité. Un projet ambitieux qui, en collaboration avec le Mibact, se base sur une stratégie pluriannuelle et sur la synergie entre les acteurs publics et privés du secteur cinématographique, notamment Anica et l’Istituto Luce-Cinecittà.

Découvrez le programme de la 1ère édition de l'initiative 'FARE CINEMA' du 19 au 22 juin à la Cinémathèque Nationale Tunisienne

Le cycle de projections, réalisé par l’Institut Culturel Italien de Tunis, en collaboration avec la Cinémathèque Tunisienne, MedFilm Festival et l’Association Methexis, coïncide également avec la 4ème édition des Journées du Cinéma Italien à Tunis, en consolidant le partenariat culturel et commercial entre les deux pays dans un moment particulièrement propice pour les relations italo-tunisiennes, et ce après la signature, lors du dernier Festival de Cannes, d’un accord pour la création du « Fond bilatéral d’aide au développement pour la coproduction d’œuvres cinématographiques italo-tunisiennes ».

La manifestation sera inaugurée par la projection du film "Ammore e Malavita" de Marco et Antonio Manetti, qui a remporté 5Davids de Donatello, dont celui du meilleur film, une comédie musicale irrévérencieuse qui rend hommage à la vitalité de Naples en parodiant la criminalité. Ensuite il y aura "L'ora legale" de Ficarra et Picone, dernière comédie du duo comique sicilien qui dénonce la corruption italienne, un exemple rare d’un cinéma où l’ironie va de pair avec l’engagement social.

Et encore "Una gita a Roma" de Karim Proia, un film tendre et aventureux qui est aussi la découverte de Rome à travers les yeux de deux enfants et puis le documentaire "Uberto degli specchi" de Marco Mensa et Elisa Mereghetti, qui raconte l’histoire passionnante du scénographe Uberto Bertacca, qui a collaboré avec les plus grands réalisateurs du cinéma et du théâtre et qui vit depuis des années dans une petite ville de la Tunisie. Le cycle de projections sera clôturé par le film révélation de 2017, "Dove non ho mai abitato" de Paolo Franchi, un élégant mélodrame sur l’inquiétude de la bourgeoisie, magistralement interprété par Fabrizio Gifuni et Emmanuelle Devos. Fabrizio Gifuni sera par ailleurs présent à la projection en tant qu’invité d’honneur de la manifestation.

Le cycle sera enrichi par une table ronde le 22 juin, dédiée aux nouvelles possibilités de développement et de coopération dans le secteur cinématographique entre l’Italie et la Tunisie, avec la participation de Habib Attia, producteur d’un grand nombre des derniers succès internationaux du cinéma tunisien, Habib Mestiri, réalisateur et producteur cinématographique, le réalisateur Mohamed Challouf, Tarek Ben Abdallah et Amine Messadi, tous deux directeurs de photographie et ex étudiants du Centre Expérimental de Cinématographie, Ginella Vocca, présidente de MedFilm festival, l’acteur Fabrizio Gifuni, le scénographe Francesco Bronzi, gagnant du David de Donatello en 1995 et du Ruban d’Argent de la meilleure scénographie en 1996 pour le film "L'uomo delle stelle" de Tornatore, ainsi que Elisa Mereghetti, Umberto Bertacca et Marco Mensa. La rencontre sera modérée par le réalisateur et le critique cinématographique Mourad Ben Cheikh.

Au programme également un séminaire intitulé "Les métiers du cinéma: le scénographe" présenté par Umberto Bertacca en collaboration avec l'Ecole Supérieure de l'Audiovisuel et du Cinéma de Gammarth.
 

Commentaires

blog comments powered by Disqus