Histoire du Drapeau de la Tunisie

Plusieurs pays musulmans de la côte sud de la mer Méditerranée utilisent un drapeau à dominance rouge s’inspirant du drapeau de l'Empire ottoman.

Histoire du Drapeau de la Tunisie

Dans le cas de la Tunisie, c’est suite à la destruction de la division navale tunisienne lors de la bataille de Navarin, le 20 octobre 1827, que le souverain husseinite Hussein II Bey décide la création d’un drapeau à utiliser par la flotte tunisienne, pour la distinguer des autres flottes, et lui ajoute un cercle blanc, en plus du croissant et de l’étoile, symboles déjà présents dans les bijoux, l’art et l’architecture tunisiens. C’est la circonstance de la naissance du drapeau qui, créé en 1831 ou en 1835, selon les sources, n’est officialisé que par Ahmed I Bey en 1837.

Depuis, la Tunisie possède ce drapeau qui ressemble au drapeau de la Turquie, inspiré de celui de l’Empire ottoman, car les beys sont alors des vassaux de l’empire. Il s’en démarque toutefois par l’inversion des couleurs du croissant et de l’étoile dans un cercle blanc et le positionnement de ces deux emblèmes : sur le drapeau turc, ils sont apposés l’un à côté de l’autre et excentrés alors que, sur le drapeau tunisien, l’étoile est encerclée par le croissant dans un disque situé au centre du drapeau.

Le fond rouge représente le sang des martyrs tombés durant la conquête turque de 1574. Une autre interprétation donnée est que « le rouge du drapeau beylical propage la lumière sur tout le monde musulman ». Le blanc symbolise la paix alors que le croissant représente l’unité de tous les musulmans et les branches de l’étoile les cinq piliers de l'islam.

Selon Ludvík Mucha (de Webster’s Concise Encyclopedia of Flags & Coats of Arms), le cercle blanc situé au centre du drapeau représente le soleil. Le croissant rouge et l’étoile à cinq branches, deux anciens symboles de l’islam, s’inspirent du drapeau ottoman et figurent sur de nombreux drapeaux de pays islamiques. Le croissant de lune est, du point de vue d’un observateur arabe, censé apporter la chance. Quant à la couleur rouge, elle est devenue un symbole de la résistance contre la suprématie turque.

Commentaires

blog comments powered by Disqus