Doudou Ndiaye Rose sur la scène du Festival International de Hammamet

Le monument de la culture africaine Doudou Ndiaye Rose, qui vient d'être nommé par l'UNESCO Trésor humain vivant, se produira sur la scène du Festival International de Hammamet, accompagné d’un groupe de 15 percussionnistes, et ce mardi 24 juillet 2012.

Doudou Ndiaye Rose sur la scène du Festival International de Hammamet

Biographie :

Doudou compose aussi l’indicatif du journal télévisé de la Radio télévision du Sénégal et anime aussi des émissions culturelles à la radio.

En 1971, il collabore avec Julien Jouga, directeur de la chorale paroissiale Saint Joseph de Médina.

En 1984, les scénaristes Béatrice Soulé et Eric Millot réalisent un film documentaire sur Doudou. L’enregistrement est assuré par Eric Serra, compositeur de Luc Besson et bassiste de Jacques Higelin. Ce film permet Doudou de se faire connaître sur la scène internationale.

En 1985, il participe au festival de Jazz de Nancy et enchaîne ainsi ses collaborations notamment avec France Gal, les Rolling Stones, Peter Gabriel, Miles Davis, Dizzy Gillespie, Mory Kanté ou encore Youssou Ndour en se produisant ainsi sur les scènes mondiales les plus prestigieuses.

A partir de 1987 Doudou enchaîne les tournées mondiales avec sa formation de percussionnistes (entre 15 et 30 personnes) composée exclusivement par les membres de sa famille.

En 1989,il défile avec son groupe sur les Champs-Elysées à l’occasion du bicentenaire de la Révolution française .

Son engagement culturel et ses qualités artistiques lui valent la nomination par le Président François Mitterrand au rang de Chevalier des Arts et des Lettres de la République Française. Dans son pays, le Président Abdou Diouf va l’élever au même titre, ensuite ça sera le Président Abdoulaye Wade qui va le nommer Chevalier de l’Ordre National du Lion et Grand Croix de la Légion d’honneur.

En Mai 2012, le Japon lui délivre la Médaille Soleil levant

L’Unesco le nomme également Trésor humain vivant.
 

Commentaires

blog comments powered by Disqus