Couscous au Kadid, Mloukhiya, Hlélém, Poisson et pâtisseries au menu de Ras El Aam

Rass el Aam el Hejri ou encore le nouvel an de l’Hégire, est une occasion festive et importante pour la communauté musulmane. Au-delà du fait qu'elle soit une fête religieuse, c'est aussi l’occasion de se rappeler de nos bonnes vieilles traditions culinaires. 

Couscous au Kadid, Mloukhiya, Hlélém, Poisson et pâtisseries au menu de Ras El Aam

Les traditions culinaires de cette fête s’étalent sur 3 jours. La vieille ou parfois l’avant-veille, les familles tunisiennes ont pour coutume de préparer le fameux Couscous au Kadid. Le kadid utilisé est celui de l'Aïd el Kébir. Certains le préparent avec la sauce aux tomates, d’autres le préfèreront jaune avec du curcuma. On y ajoute des fèves et des oeufs.

Le jour même du nouvel an, place à la vedette de la fête: la Mloukhiya. Un plat à l’odeur et au goût singuliers et enivrants. Ce ragoût à base de viande à la couleur verdâtre, connue pour porter bonheur, est très apprécié par les petits et les grands. 

Le lendemain du nouvel an, la fête continue avec le poisson, connu pour être un porte-bonheur ou encore un met liquide comme la hlélem, la makrouna jéria, la mhammsa jéria, le borghol ou encore la soupe classique ou aux lentilles (tout dépend des goûts et de la saison), symboles de fluidité pour que les jours coulent doucement et sans entraves. On finit la journée en beauté avec des pâtisseries ou un dessert comme la mhallbia, la rfissa, la krima ou encore le droô...

crédit photo : 365recettes 

Un menu bien chargé pour Rass el Aam el Hejri, et surtout une occasion de plus pour se réunir autour de ces délicieux mets et de faire perpétuer ces traditions culinaires transmises par nos ancêtres.                                               
 

Commentaires

blog comments powered by Disqus