Soliman

Soliman, C’est un prénom : celui d’un notable turc qui, vers 1600, entre en possession d’un henchir (domaine) situé à l’emplacement de l’actuelle ville, venue se substituer à l’antique Gummi.

Soliman

Histoire de la ville

Soliman est en fait créée en 1610 sur les traces d’une ville roumaine ruine appelée «  Megalopolis»

Soliman, C’est un prénom : celui d’un notable turc qui, vers 1600, entre en possession d’un henchir (domaine) situé à l’emplacement de l’actuelle ville, venue se substituer à l’antique Gummi.

Son importance, Soliman l'acquise au XVIIème siècle avec l'installation d'une colonie de réfugiés andalous qui en firent un centre agricole prospère  et dotèrent la ville des attributs de l'urbanité  (mosquées, écoles, marché, café, petite médina) et mirent également l’accent sur l’architecture (belles demeures citadines, rues pavées, passages voûtés).

Aujourd’hui la grande mosquée de rite malékite (le plus courant en Tunisie), remarquablement restaurée par l’Institut national du patrimoine (assemblage de matériaux d’origines diverses et de styles harmonieusement recomposés), et son minaret carré témoignent de la grandeur de la ville. Le toit de la salle de prière est couvert de tuiles andalouses demi-rondes. Son mihrab, voûté en coquille, est entouré d’une décoration de rinceaux sculptés polychromes.

Toute proche, la mosquée de rite hanéfite (rite pratiqué dans les villes de colonisation turque), qui se distingue par son minaret octogonal, a été érigée à la même époque. Elle a été entièrement reconstruite à la suite des bombardements subis lors de la dernière guerre mondiale.

Non loin de la grande mosquée, la place du marché est devenue la grande terrasse d’un café. Tous s’y retrouvent en groupes. Une ancienne fontaine, élégante mais aujourd’hui hors service, est toujours là, témoin du passé…

Construite volontairement sans minaret, la mosquée fortifiée Blida se situe dans une ruelle perpendiculaire à la placette. Aujourd’hui, elle fonctionne comme oratoire (masjed) et garde jalousement derrière ses murs épais le mystère du tunnel qui, dit la tradition orale, conduit jusqu’au ribat aghlabide de Sidi Jehmi, situé en bord de mer, à plusieurs kilomètres de là.

Soliman nous réserve encore au détour des ruelles quelques passages voûtés (des sabâts), des encadrements de portes sculptés, représentant un grand intérêt architectural.

Aux environs de Soliman: Soliman Plage, à 5 km Nord Ouest, non loin des ruines de la forteresse Borj el Jahmi, construite au XVIIIème siècle par Hammoûda Pacha .

Des fameuses personnalités ont vécu  à Soliman  tels que « Mourad Moussika. », « Hamouda dikili. », EL KADHI ET IMEM « Mohamed Madhour » décédé en 1980 et surtout le Docteur Salah Azaeiz qui fût le premier chirurgien Tunisien.

 

Situation géographique

La commune de Soliman fait partie du territoire du Cap bon qui correspond au périmètre administratif du gouvernorat de Nabeul. Elle se  situe à l'entrée du gouvernorat à 30km de la capitale Tunis, à 40 Km de Nabeul le chef lieu du gouvernorat, à 10km de la frange ouest du littoral, à 8 Km de la commune de Menzel Bouzelfa et à 10km de la commune de Grombalia.

Soliman est un véritable carrefour pour accéder au Cap Bon pour celui  qui arrive du Nord du Pays ou de la capitale ; c’est aussi un passage obligatoire pour les voyageurs  se rendant à Korbous, El Haouaria, Menzel Bouzelfa.

Important centre agricole, pôle industriel en pleine expansion, Soliman a toujours attiré une foule nombreuse de négociants et d’estivants grâce à  sa très jolie plage.

 

Spécificités de l'emplacement

Pluviométrie:

La ville de Soliman est connue par son climat modéré. malgré qu'elle est située sur une vallée, sur le littoral, elle reçoit des quantités de pluie limitées à raison de 79 jours par an , avec une moyenne de précipitation annuelle estimée entre 500 et 600 mm d'après les sources de la météo pour l'année 2004.

Vent:

Le vent souffle souvent nord-ouest et surtout ouest.

Température:

La température est modérée et cela grâce à l'effet de la mer.

La moyenne annuelle: 18°

La moyenne estivale: 28°

La moyenne hivernale: 11°

(sources de la météo pour l'année 2004)

A Voir

- Sites archéologiques et historiques (Fort « Jahmi », Moulin du vent)

- La Médina

- Jardins publics

- Sites touristiques :

La zone touristique de Soliman se situe à une vingtaine de kilomètres de Tunis, la zone est desservie par la GP1, puis par la MC26 qui relie Tunis à El Hawaria en passant par SOLIMAN. Elle est encadrée par les agglomérations de Hammam-lif (à 8km au nord-ouest), Soliman (à 4km au sud) et de Korbous (18 km au nord-est).

La  zone touristique de Soliman compte quatre unités hôtelières classées entre La 2 et 3ème catégorie dont la capacité totale en lits 1780. Cette zone a été l’objet d’une révision de son plan d’aménagement dans le but d’optimiser l’utilisation de ses capacités potentielles tout en sauvegardant l’environnement naturel.

- Mosquées :

Dans la commune de Soliman on compte 6 mosquées et Mesjeds (oratoires de quartier) qui rapportés à la population, permettent d’obtenir un ratio moyen d’une mosquée pour 4.166 habitants.

 

 

 

 

Source : www.commune-soliman.gov.tn

Commentaires

blog comments powered by Disqus