Chott el Jérid : entre mer et désert

Chott el Jérid, beaucoup en entendant parler mais peu de gens savent vraiment à quoi il ressemble. TUNISIE.co vous parle de ce lac pas comme les autres. 

Chott el Jérid : entre mer et désert

Chott el Jérid est la plus grande plaine saline, située au Sud Tunisien, avec une superficie d’environ 5000 km2. Long de près d'une centaine de kilomètres d'est en ouest, Chott el Jérid se prolonge à sa pointe orientale par le Chott el Fejaj, son ensemble couvre pratiquement la largeur du Sud tunisien, entre le golfe de Gabès et la frontière algérienne, respectivement distants du chott d'une vingtaine de kilomètres.

Chott el Jérid dispose de plusieurs particularités climatique. En effet, il est très humide en hiver, avec une pluviométrie assez importante bien qu’irrégulière qui crée une sorte de lac, et très sec en été avec des siroccos qui peuvent même créer des mirages. En effet, en été, les habitations, sous l'effet de la succession de courants d'air chaud, semblent se mouvoir et se refléter sur le sol comme sur un miroir. Mais il y a peu d'habitations dans le chott. IL faut aller au marabout Sidi Hassen Ayed pour pouvoir observer ce phénomène.
 

Commentaires

blog comments powered by Disqus