Publié le 03/03/2017

En vidéos : Prix de la création littéraire de la Foire Internationale du Livre de Tunis

Après la clôture des candidatures, un nombre important de participations a été relevé, surtout pour le Prix du roman, Béchir Khraïef, et le Prix Tahar Haddad consacré aux travaux de recherche portant sur la pensée et la littérature. De même il est à noter que les participations aux Prix Ouled Ahmed, Ali Douagi et Sadok Mazigh respectivement réservés à la poésie, la nouvelle et la traduction n’en sont pas moins nombreuses et variées.  
En vidéos : Prix de la création littéraire de la Foire Internationale du Livre de Tunis
En vidéos : Prix de la création littéraire de la Foire Internationale du Livre de Tunis

Cette participation considérable, qui caractérise la 33ème édition de la Foire du Livre, semble placer la barre assez haut, rendant ainsi la mission des jurys encore plus rude. 

Dans ces allocutions,  M. Mohamed Ait Mihoub, M. Hichem Rifi ainsi que M. Mohamed Ali Yousfi, nous procurent plus d'informations sur les Prix de la Foire Internationale du Livre...

Par ailleurs, ce taux de participation important traduit la grande dynamique du secteur de l’édition en Tunisie. Dynamique qui, sûrement, s’accroîtra prochainement puisque les maisons d’éditions nationales publient près de soixante-dix pour cent des livres à l'occasion de la tenue de la Foire. 

Rappelons que les Prix de la Foire Internationale du Livre ont été lancés, pour la première fois, il y a trois ans. Cette consécration réservée au livre devient un rendez-vous annuel attirant tout autant les créateurs que les écrivains et les lecteurs. 

Enfin, à la différence des éditions précédentes de la Foire, cette année, pour la 33ème édition, les Prix consacrés aux diverses formes de création littéraire, se distinguent par leur organisation en cinq catégories de genre portant les noms d’illustres personnalités tunisiennes. Et ce, dans le cadre de la valorisation du capital savoir national et la reconnaissance répertoire littéraire tunisien.

1- Le Prix Béchir Khraïf pour le roman, d’une valeur de quinze mille dinars.

2- Le Prix Ali Douagi pour la nouvelle, d’une valeur de quinze mille dinars.

3- Le Prix Ouled Ahmed pour la poésie, d’une valeur de quinze mille dinars.

4- Le Prix Tahar Haddad pour les recherches en littérature et sciences humaines, d’une valeur de quinze mille dinars.

5- Le Prix Sadok Mazigh pour la traduction en langue arabe, d’une valeur de dix mille dinars.

Commentaires



blog comments powered by Disqus