Publié le 15/03/2017

Symbolique du Logo de la 33ème édition de la Foire Internationale du Livre de Tunis

Le Logo de la 33ème édition de la Foire Internationale du Livre de Tunis est inspiré de la mosaïque qui représente le poète Virgile.
Symbolique du Logo de la 33ème édition de la Foire Internationale du Livre de Tunis

La mosaïque Virgile retrouvée à Sousse (Hadrumète) lors de la fouille dans une riche maison romaine et qui revient au troisième siècle. Cette mosaïque illustre homme assis sur une chaise, portant la toge d’un citoyen romain, tenant dans sa main gauche un rouleau de parchemin écrit en latin, et entouré par deux muses qui paraissent lui dicter son récit.

Les muses sont :

- A gauche Calliope, muse de la poésie épique

- A droite Melpomène muse de la tragédie 

Toute les deux sont filles de Zeus et de Mnémosyne, la déesse de la mémoire et chacune a ses propres attributs. 

On a identifié cet homme à Virgile né en 70 av. J.-C. et mort en 19 av. J.-C et poète préféré de l’empereur romain Auguste. Virgile a été reconnu sur la mosaïque grâce au texte écrit sur le manuscrit où on peut lire le huitième vers du poème épique « L’Enéide » : « Muse, rappelle-moi quelle cause, quelle offense à sa volonté, quel chagrin »

Avec l'Enéide, Virgile entend offrir à Rome une épopée sur le modèle prestigieux de l'Iliade et de l'Odyssée d'Homère, en retraçant les origines de la ville. Enée, après avoir échappé à la mort lors de la prise de Troie par les Grecs et être passé par Carthage, réussit à gagner l'Italie. Selon Virgile, ce Troyen sans patrie aurait établi dans le Latium son propre royaume, qui serait à l'origine de la cité de Rome. 

Cet ouvrage, qui permet de relier la mythologie grecque avec les débuts de Rome, rencontre un grand succès dans le monde romain.


 

Commentaires



blog comments powered by Disqus