Popo 2017, du 30 septembre au 3 octobre pour les amateurs de l'art contemporain tunisien

“Art contemporain en Tunisie: Un possible potentiel ou entre Potentiel et Possible” (Popo) est l’intitulé d’une manifestation d’art contemporain organisée du 30 septembre jusqu’au 3 octobre par l’espace Sadika Keskes.

Popo 2017, du 30 septembre au 3 octobre pour les amateurs de l'art contemporain tunisien

L’originalité de cette manifestation réside notamment dans la performance “Tombeaux de la Dignité” qui seront transportés de l’espace Sadika pour être installés sous forme de tombeaux flottants à la plage de Gammarth, sur la rive de la Méditerranée vers Lampadusa où la mort a souvent primé sur la vie.

Organisé sur le haut patronage de Selma Rekik, ministre du tourisme et de l’artisanat et Mohamed Zine el Abidine, ministre des affaires culturelles, l’événement sera marqué par la participation d’une dizaine de journalistes français, allemands et italiens spécialisés dans les arts et qui auront la possibilité à travers des installations et des ateliers à découvrir les multiples formes de créativité de la Tunisie d’aujourd’hui.

Ainsi, l’espace d’Art Sadika informe dans un communiqué, cherche à donner une plateforme internationale aux talents tunisiens et à des galeries qui n’arrêtent pas de réinventer l’art contemporain. Cette manifestation permettra également de mettre en place une synergie entre les différents acteurs culturels, artistes galeristes, mécènes et pouvoirs publics pour un projet commun afin de mieux positionner l’art contemporain à l’international dans les prochaines années.

Ainsi, des visites sont prévues dans l’atelier Omar Bey à Kheireddine, l’atelier Mouna Jmal à La Soukkra, la galerie Alain Nadaud à Gammarth, la galerie Salma Feriani à Sidi Bou Said, la galerie Gorgi à Sidi Bou Said, la galerie El Marsa, B’chira Art center, l’atelier de Rim Kaorui et la galerie Musk and Amber. Une viste est égelement prévue pour la médina de Kairouan, au mausolée Sid Amor Abada, au musée achéologique de Sousse et à la galerie El Birrou.

TAP

Commentaires

blog comments powered by Disqus