Quand Dream City met la Médina de Tunis en mouvement

Les artistes de cette édition sont sensiblement à l'écoute et en dialogue intense avec ses citoyens dans toute leur diversité. Ils mobilisent les espoirs, les craintes, les forces et les fragilités d'un territoire et de ses êtres humains. Faire ville, ensemble, à Tunis en 2017 : entre jeunes et personnes d'autres générations, entre artistes et publics, nourris par toutes sortes de mariage.

Quand Dream City met la Médina de Tunis en mouvement

Dream City se veut pointu et populaire : la création artistique et l'innovation citoyenne d'espaces urbains partagés, le droit de cité, sont des enjeux qui n'ont rien d'élitiste. Ils nous concernent tous et demandent un engagement généreux de notre part à tous.

Les artistes de cette édition ont l'énorme talent de parler sans aucune concession au plus grand nombre.

Vivant et multidisciplinaire, en ville mais pas exclusivement en espace public, très ancré dans la Médina mais radicalement ouvert au monde, consacré aux créations de jeunes artistes engagés et intégrant également les nouvelles formes d'oeuvres existantes d'invités d'envergure, Dream City est un festival à l'image d'un monde contemporain hybride et en évolution permanente.

Dream City se déploie comme une longue procession riche, ouverte et excitante qui transforme la Médina en plateforme libre et temporaire. Le désir réintégré dans un mouvement de responsabilité par des artistes de plus de dix pays s'accomplit, ici, dans la communauté et dans la joie. Démocratie, dignité, vérité pour la société à venir : les artistes ont une contribution essentielle à apporter à cette utopie, qui nous interpelle sans cesse, plus que jamais.

Du matin à minuit, entre conférences, performances, installations, films et concerts, Dream City 2017 met en avant le rêve de la Médina comme sanctuaire de la création, de l'imagination, de la solidarité, du partage. D'un avenir commun.

Plus de détails en vidéo…

 

Commentaires

blog comments powered by Disqus