6 courts-métrages à l'avant-première du concours 'J'ai trouvé l'amour'

Le concours de courts-métrages 2017, dans sa 5ème édition, tourne autour du thème «ich habe die liebe gefunden/ j’ai trouvé l’amour».

6 courts-métrages à l'avant-première du concours 'J'ai trouvé l'amour'

Le Goethe-Institut et l’IFT en collaboration avec le CNCI Tunisie et l’appui des écoles de cinéma et d’audiovisuel en Tunisie : Central.com, ESAC, l’ISAMM, IKEF, Netinfo et des cinéastes amateurs organisent la 5ème édition du concours de courts-métrages sous le thème : "J'ai trouvé l'amour" en Avant-Première.

6 courts métrages seront alors projetés au Théâtre Municpal de Tunis et ce, mardi 17 octobre à 19h avec une entrée libre.

La projection sera accompagnée d´un jury composé par la cinéaste et comédienne Anissa Daoud, le cinéaste Mohamed Ben Attia et Selim Kharrat président d’Al Bawsala.

Nous serons heureux de vous accueillir à la projection des films de cette année et à la remise des prix pour les gagnants du concours.

Ces courts-métrages sont le résultat de plusieurs mois de travail à travers divers workshops aussi riches les uns que les autres dirigés par des professionnels du cinéma d´Allemagne, de France et de Tunisie et ce, tant sur l’écriture du scénario/story-board animés par Aline Fischer, Marie Noelle et Tarek Ben Chaabaneque sur la technique du mixage/montageanimés par Nadia Touijer et Azza Chaabouni.

De plus, plusieurs experts tunisiens tels que Tarek Ben Chaabane, Chawki Knis, Amine Messadi, Moncef Taleb et Nadia Touijer ont contribué à la réalisation de ces 6 courts-métrages avec l´aide de Marie Noëlle et Aline Fischer sur l´écriture du scénario.

Au final ces 6 courts-métrages racontent des histoires pour la plupart personnelles dont trois fictions s’inspirant du souvenir d’enfance d’un premier amour, du vécu d’un couple mixte tuniso-allemand et de la résilience d’une militante politique. Puis deux documentaires, l’un expérimental sur le rapport intime à l’eau et l’autre sur la passion pour l’art, en particulier pour le théâtre. Et enfin, un film d´animation.

Autant de créations empreintes de tendresse et d’humour et ancrées dans la réalité du pays. 

Commentaires

blog comments powered by Disqus