Le marché du tourisme chinois à l'honneur lors d'une conférence à Djerba

Seabel, la chaine hôtelière qui jouit d’une image éminente et dynamique surtout en terme de NTIC, continue d’œuvrer dans sa démarche promotionnelle, cette dernière a touché récemment le continent asiatique. 

Le marché du tourisme chinois à l'honneur lors d'une conférence à Djerba

Une conférence intitulée «Voyage d’étude des séniors» a été organisée à l’occasion en partenariat avec l’Association Internationale des Universités du Troisième Age et l’U3A Tienma Vellas de Yantaia.

En effet, cette matinée du 3 octobre 2017 fut sans aucun doute très fructueuse et constructive pour les différents acteurs du tourisme. Des fédérations et des représentants de la société civile de Djerba étaient au rendez-vous, voire même, les jeunes des deux continents.

djerbachine-071017-2.jpg

L’activité du voyage, une des plus porteuses qui soient, représente de nos jours une nécessité pour le troisième âge, afin de se cultiver et d’échanger avec les autres cultures du monde. Ceci implique que ce n’est pas seulement un enrichissement mais surtout une nouvelle expérience.

En réalité, le « Study Tours » est le fait de se développer sur le plan personnel, il ne s’agit plus d’une seconde jeunesse car c’est un état d’esprit, mais le plus d’une ancienne tradition chinoise depuis l’antiquité. « Lire un million de livres, tracer des milliers de kilomètres », une Maxime chinoise.

Premier marché émetteur au monde selon l’organisation mondiale du tourisme OMT, le nombre de Chinois se rendant à l’étranger a augmenté pour atteindre 135 millions en 2016. Cela va de soi sur les dépenses touristiques, car c’est devenu une mine avec 261 milliards d’USD dépensés à l’étranger, dépassant donc les Etats-Unis et l’Allemagne.

A cet égard, Djerba a de quoi être fière grâce aux différentes civilisations succédées sur sa terre, sa diversité religieuse et ses métiers artisanaux (La vannerie et la poterie par exemple). Djerba est donc une destination idéale pour les Chinois.

La conférence est finie par ces belles phrases de Georges DUHAMEL en parlant de Guellala : 

"J'ai cherché des poètes, j'ai trouvé des potiers, nul métier ne fait mieux penser à Dieu, à Dieu qui forma l'Homme du limon de la terre".

 

Commentaires

blog comments powered by Disqus