La 10ème édition du festival du théâtre arabe à Tunis du 10 au 16 janvier 2018

La 10ème édition du festival du théâtre arabe organisée par le comité arabe du théâtre en collaboration avec le ministère des affaires culturelles du 10 au 16 janvier 2018 à Tunis.

La 10ème édition du festival du théâtre arabe à Tunis du 10 au 16 janvier 2018

Le festival sera marquée par une série d’hommage à des hommes de théâtre tunisiens ainsi que par la présence d’un grand nombre de productions théâtrales tunisiennes et l’organisation du plus grand forum dans l’histoire du festival depuis sa création et auquel prendront part plus de 50 chercheurs.

Lors d’une conférence de presse donnée hier dans la ville de Sharjah (Emirats Arabes Unis), le comité d’organisation a mentionné dans un communiqué de presse publié sur le site du festival qu’il a décidé suite à une proposition du ministère des affaires culturelles tunisien, de rendre hommage à plusieurs figures théâtrales tunisiennes pour leur apport continu dans le secteur du quatrième art citant à ce titre Dalila Meftahi, Saida Hammi, Sabeh Bouzouita, Fetha Mahdaoui, Faouzia Thabet, Bahri Rahhali, Anouar Chaafi, Slah Msaddek, Mohamed Nouir et Noureddine Ouerghi.

Cette édition sera marquée par la publication de cinq livres sur le théâtre tunisien ainsi que par la programmation de sept pièces théâtrales tunisiennes dont trois seront en lice dans la compétition officielle et quatre hors compétition. Par ailleurs, deux représentations de théâtre amateur seront au rendez- vous et deux pièces pour enfants produites par le Centre national des arts de la marionnette à l’occasion de la célébration du 25ème anniversaire de sa création.

L’ouverture sera aux couleurs de la Tunisie avec la pièce “Peur(s)” de Fadhel Jaibi et Jalila Baccar (théâtre national). La clôture sera avec la pièce “30 ans déjà” de Taoufik Jebali (espace El Teatro).

La 10 édition du festival du théâtre arabe enregistrera la participation de 27 pièces dont 11 en lice pour le prix Cheikh Soltane Ben Mohamed Kacemi (gouverneur de Sharjah) de la meilleure oeuvre théâtrale arabe au titre de l’année 2017 sachant que les pièces en course proviennent de la Tunisie, Maroc, Algérie, Egypte, Jordanie, Syrie, l’Irak, les Emirats Arabes Unis et de l’Arabie Saoudite.

TAP

Commentaires

blog comments powered by Disqus