Revivez, en photos, l'ambiance du Festival de l'olivier A SFAX

Sous le slogan “l’olivier, lumière et racines”, la deuxième édition du festival de l’olivier s’est ouverte dimanche à Sfax, dans une atmosphère de fierté et de loyauté envers l’arbre béni, avec une série d’activités de développement, d’animation et de tourisme, auxquelles ont participé plusieurs associations et structures culturelles ainsi que des composantes de la société civile, outre un certain nombre d’agences de voyages, d’investisseurs touristiques et de visiteurs étrangers.

Revivez, en photos, l'ambiance du Festival de l'olivier A SFAX

Le coup d’envoi du festival, qui se poursuit jusqu’au 30 janvier, a été donné lors de la manifestation du ”marché de l’olivier et le village artisanal'" qui s'est tenu dans la rue El Hedi Chaker, devant le théâtre municipal de Bab El Bahr, sous forme d’un Salon commercial, caractérisé par une participation massive d’un grand nombre de producteurs et d’exportateurs d’huile d’olive, d’artisans en bois d’olivier, de fabricants de cosmétiques et l’exposition de tous les produits agricoles liés au secteur oléicole.

olivier-300118-5.jpg

Cette manifestation a été également marquée par la participation palestinienne à travers la présence du vice-président de l’Union des agriculteurs et mutualistes palestiniens qui a indiqué, dans une déclaration à la presse, que leur participation a été encouragée par le thème choisi pour ce festival, à savoir l’olivier, lequel résume les significations de l’enracinement des Palestiniens sur leur terre, qu’il a qualifiée de symbole de fermeté et de défi, ce qui explique son ciblage continu par l’occupant israélien, selon ses dires.

olivier-300118-6.jpg

De son côté le ministre de l’Industrie Slim Feriani a estimé, dans une déclaration à l’Agence TAP, que ce genre de manifestations est à même de contribuer à la valorisation du produit national de l’agroalimentaire et de l’huile d’olive ainsi qu’à sa commercialisation tant sur le marché local qu’à l’étranger.

Il a indiqué que son département encourage ce genre de festivals, précisant que le conditionnement de l’huile d’olive ainsi que son exportation, un des principaux domaines stratégiques de la région de Sfax, est l’un des axes sur lesquels le ministère de l’industrie travaille, notamment à travers le fonds de promotion de l’huile d’olive conditionnée (FOPROHOC) ainsi que le centre technique de l’emballage et du conditionnement (PACKTEC).

olivier-300118-14.jpg

Le ministre a relevé que le taux de conditionnement d’huile d’olive n’excède pas 10%, expliquant ce faible taux par la nouveauté de cette tradition par rapport à l’ancestralité de la production d’huile d’olive, affirmant que l’objectif est d’atteindre au cours de cette saison une quantité de 25.000 tonnes d’huile d’olive conditionnée, ce qui n’est pas facile. La récolte au cours de cette saison devra atteindre 260 mille tonnes.

Une visite au circuit agricole touristique au palais "Al-Hana Bechka", situé dans la délégation de Menzel Chaker (40 km à l’ouest de la ville de Sfax) et délabré en raison de son abandon, a également figuré au programme de ce festival.

preview

Des représentants des agences de voyages, des médias, des touristes et une délégation d’investisseurs touristiques allemands (invitée par le commissariat régional au tourisme à Sfax, en coopération avec les organisateurs du festival) ont participé à la visite, ainsi qu’un grand nombre de représentants des composantes de la société civile.

Le programme de la partie promotionnelle comprenait une démonstration de la récolte traditionnelle d’olives à proximité du palais ” Al-Hana Bechka “, une présentation de l’extraction d’huile d’olive accompagnée d’une séance de dégustation, ainsi que des promenades à vélos dans l’oliveraie, une sortie en chariots tractés par des chevaux autour du palais et un spectacle folklorique et équestre.

preview

Le président de la délégation spéciale de la municipalité de Sfax, Imed Sebri, a déclaré que la municipalité de Sfax a alloué 500 mille dinars pour réaménager le palais “Al-Hana Bechka”, ” en vue de le réintégrer dans le circuit touristique.

Le projet comporte des travaux de réaménagement, la création d’un musée des machines agricoles traditionnelles, le forage de quatre puits, la plantation de 4000 oliviers et la création d’un espace pour les animaux, destiné aux visiteurs.

Les manifestations du festival ont commencé depuis le 26 janvier avec une série d’activités culturelles à l’initiative du Forum des Arts et des Cultures de Sfax. Ces activités ont consisté notamment en un spectacle musical intitulé “Sfax chante l’huile d’olive”, organisé, samedi, au complexe culturel Mohamed Jamoussi, une foire des livres baptisée “mon olivier “, ainsi qu’un documentaire sur la récolte des olives.

TAP

Crédit photos : La délégation régionale des affaires culturelles de Sfax

Commentaires

blog comments powered by Disqus