Le Japon assouplit ses restrictions de voyage vers la Tunisie

Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, les autorités japonaises ont décidé, mardi 13 février, de réduire les restrictions de voyage vers la Tunisie, en modifiant la classification de plusieurs régions du niveau 2 au niveau 1.

Le Japon assouplit ses restrictions de voyage vers la Tunisie

Cet avis concerne plusieurs régions, dont le Grand-Tunis, Bizerte, Nabeul, Béja et Zaghouan, Siliana, Kairouan, Sousse, Monastir, Mahdia, Sfax, Gabès, Djerba, ainsi que certaines zones de Kébili et de Tozeur.

La révision des restrictions de voyage pour la Tunisie, permettra de rétablir le flux de touristes et d'investisseurs japonais en Tunisie, ainsi que des volontaires et d'experts japonais travaillant en Tunisie dans le cadre des programmes de l'Agence japonaise de coopération technique (JICA). 

Les autorités japonaises expliquent cette décision par la nette amélioration de la situation sécuritaire en Tunisie. Elles saluent, à cette occasion, la stratégie suivie par la Tunisie en matière de lutte contre le terrorisme.

La révision des consignes de voyage en Tunisie a été au centre de la visite officielle effectuée par le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, à Tokyo, en novembre dernier, à l’invitation de son homologue japonais.

Les autorités tunisiennes poursuivent actuellement leur travail auprès de l’appareil gouvernemental japonais en vue d’étendre la levée de l’interdiction de voyage afin qu’elle comprenne en particulier les gouvernorats du sud dont Tozeur et Tataouine, destinations privilégiées des touristes japonais.

Il est à savoir que le ministère japonais des Affaires étrangères adopte quatre niveaux d'avertissement de voyage : 

1. Le premier niveau pour les destinations sûres. 

2. Le deuxième niveau pour conseiller d'annuler le voyage si ce n'est pas nécessaire. 

3. Le troisième niveau pour conseiller d'annuler le voyage. 

4. Quatrième niveau annonçant la nécessité de quitter ou d'évacuer les ressortissants japonais. 

Commentaires

blog comments powered by Disqus