'La route des vins Iter Vitis Magon' le nouvel itinéraire culturel et touristique entre la Tunisie et l’Italie

Depuis Magon, agronome reconnu et père de la science agricole ayant vécu au 3ème siècle de l’époque carthaginoise, la vitiviniculture en Tunisie demeure un savoir faire millénaire qui s’insère dans le cadre d’un circuit abritant des caves couvrant plusieurs sites archéologiques du pays.

'La route des vins Iter Vitis Magon' le nouvel itinéraire culturel et touristique entre la Tunisie et l’Italie

Partant de cette particularité tunisienne, un nouveau produit touristique prometteur à vocation culturelle verra le jour dans le cadre d’une coopération transfrontalière entre la Tunisie et l’Italie, les deux voisins du sud de la Méditerranée aux particularités culturelles et historiques assez identiques.

Baptisé “La route des vins Iter Vitis Magon”, ce nouvel itinéraire culturel en Méditerranée entre la Tunisie et la région de Sicile est développé par la société de services culturels “Animed” en partenariat avec ses partenaires tunisiens dans le cadre du projet européen Magon.

Une présentation de ce nouveau produit a été faite mercredi matin au cours d’une conférence de presse au siège de l’Institut ” Dante Alighieri” (DA) à Tunis qui chapeaute ce projet sous les auspices d’Animed et la Chambre des producteurs des Vins- Utica, en collaboration avec l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle (AMVPPC) et la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV).

Les représentants des organismes partenaires de ce produit touristique et culturel ont insisté sur l’originalité de cet itinéraire qui se démarque des circuits habituels proposés aux touristes qui viennent en Tunisie pour leur faire découvrir cet aspect peu connu de la vitiviniculture et ses ramifications dans le patrimoine historique et archéologique du pays.

A cet effet, des caves aménagées et répondant aux standards internationaux en matière d’accueil des visiteurs ont été couplées aux sites et musées à proximité à travers la mise en valeur de pièces archéologiques se rattachant à la culture du vin dans l’antiquité.

La première étape de ce circuit débute par la cave de “la Fontaine aux mille amphores” à Mégrine (banlieue sud de Tunis), qui est considéré comme la plus ancienne coopérative tunisienne. Cette cave est reliée à deux lieux culturels incontournables des voyagistes et touristes à savoir le musée du Bardo qui regorge de pièces et anciens objets en relation avec la vitiviniculture, et les villes romaines sur le site de Carthage en banlieue nord de Tunis. Ce circuit balisé mettant en valeur un pressoir à vin et son sellier, a été aménagé avec une aire de détente et de réflexion surplombant la Méditerranée.

La seconde étape du parcours qui couvrira la région du Cap Bon, commencera au pied de Jbel Rassas, dans le territoire de Grombalia, qui donne à voir de vastes vignobles du domaine Neferis autour de son château bâti au 19ème siècle, jusqu’au Musée de Nabeul auquel sont logées plusieurs pièces sur la même thématique de la vitiviniculture.

L’aventure dans la région de Nabeul prendra fin au domaine de Kurbis, près de Korba, qui est associé à Kerkouane et son musée, qui est considéré comme étant l’un des plus beaux sites archéologiques de la Tunisie, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Financé par l’Union-Européenne, “La Route des vins Iter Vitis Magon” qui ferait une escale ultérieurement à Kairouan, est un projet qui avait vu le jour en 2014 et a été à la base au coeur d’un circuit culturel et touristique entre la Sicile et la Tunisie.

L’originalité de ce produit réside dans sa vocation basée sur la valorisation de la culture de la vigne et du vin dans des contextes paysager historique et du terroir avec pour objectif primaire la promotion des traditions matérielles et immatérielles des deux territoires (région du Cap Bon et Sicile sud occidentale) aux racines communes ancrées dans leur identité méditerranéenne et européenne.

TAP

Crédit photo : AOC Côte de Toul

Commentaires

blog comments powered by Disqus