Orbit Festival les 23 et 24 Mars à Hammamet, sous le signe 'The Future Sound'

Les météorites sonores d’Orbit Festival s’apprêtent à déferler de nouveau sur la nébuleuse techno de la nightlife tunisienne. 

Orbit Festival les 23 et 24 Mars à Hammamet, sous le signe 'The Future Sound'

Pour cette troisième édition placée sous le signe du futur, comme l’atteste sa tagline “The Future Sound”, les noctambules tunisiens embarquerons pour un voyage intergalactique aux frontières du réel, au moyen d’une direction artistique expressément calibrée à cet effet.

Une immersion au coeur du son du nouvel âge qui aura lieu le 23 et le 24 Mars de 20h à 4h du matin au club mythique de Hammamet "El Guitoune".

Ressortie encore plus aguerrie de ses expériences passées, la team d’Orbit Festival revient avec un line up d'exception qui fera graviter les inconditionnels de la Techno.

Les festivaliers retrouveront aux platines la très attendue VAAL, sulfureuse artiste refusant de vivre dans l'ombre de son papa, l'immense icône anglaise Sting. Membre clé du label Afterlife, VAAL cultive un certain mystère et une magie qui saura captiver tout son auditoire.

D’autres redoutables mercenaires du dancefloor viendront assister la Djette, parmi eux on compte le duo turbulent SHDW & Obscure Shape, véritable arme secrète des nuits endiablées, les deux compères ont laissé leur empreinte en lançant les soirées « From Another Mind » dans le but d’offrir à Stuttgart une visibilité sur la carte électronique allemande, mais aussi le truculent Ø [Phase] qui a posé ses jalons au sein du label belge Token Records et dont le style rassemble techno minimaliste et musique de Detroit, rejoint par un autre prodige, et pas des moindres, l’allemand Monoloc dont la carrière est montée en flèche en 2014 après avoir attiré l'attention de Dixon et me.

Les organisateurs sont spécialement ravis d'accueillir également deux émissaires de la scène électroniqueargentine, Jonas Kopp et Pfirter, un des B2B les plusincontournables du moment, ainsi qu’une petite découverte coup de coeur, le tandem canadien “UNDFND & Prml”.

Orbit Festival n’oublie pas pour autant la scène locale enconviant l’inévitable Seif Touati, et en profite pour offrir un tremplin aux talents en manque de reconnaissance via son concours “Newcomers” qui a propulsé le triomphe de Babayaet de Mind Magnetic. Il joue depuis dans les meilleurs festivals d'Europe en plus d'être un invité récurrent des events des mastodontes Dystopian et Afterlife.

En substance, un diptyque hétéroclite de deux jours ayant chacun son propre ADN. Le premier jour rendra honneur à la techno berlinoise et aux sonorités tapageuses et électriques du Berghain, tandis que le second vous transportera vers les galaxies sombres et mystiques d’Afterlife.

Orbit Festival ambitionne sur le long terme de renforcer son identité initiale en développant chaque année davantage son volet futuriste. L'idéal ultime serait d’arriver à faire d’Orbit Festival un rendez-vous annuel faisant la part belle au futurisme et ses déclinaisons, une plateforme explorant des pistes liées aux nouvelles technologies, ainsi qu’aux nouvelles possibilités en matière d’innovation.

Commentaires

blog comments powered by Disqus