Pour célebrer la fête de l’indépendance tunisienne, l’artiste Meriem Bouderbala expose à Vienne

L’ambassade de Tunisie à Vienne organise une exposition d’art contemporain de l’artiste Meriem Bouderbala, en hommage au grand peintre autrichien Gustav Klimt dont on fête, cette année, le centenaire.

Pour célebrer la fête de l’indépendance tunisienne, l’artiste Meriem Bouderbala expose à Vienne

Cette exposition, inaugurée le jeudi 15 mars 2018, est organisée dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance tunisienne (20 mars 1956), au KunstForum Wien, l’une des plus importantes galeries de la capitale autrichienne.

Cette action de diplomatie culturelle a été pensée dans le but de communiquer autrement. De sortir du la zone de confort d’une simple carte postale. Inviter le public à écouter ce qu’une femme et créatrice tunisienne lui raconte en toute honnêteté et sans tabous.

S’exprimer sur les thématiques du genre du corps féminin, de l’image révélée et de la perception d’un certain orientalisme qui a indubitablement inspiré l’œuvre de Klimt au début du siècle passé.

Le travail de Meriem Bouderbala est le fruit d’une recherche sophistiquée et authentique. Il a été construit autour du dilemme du corps féminin en Orient tout en puisant dans la diversité du patrimoine ethnique national. Elle capte la symbolique du moindre détail d’étoffes tissées dans les différentes régions tunisiennes.

Tout comme Klimt aussi, elle installe le corps féminin au centre de l’œuvre, l’expression de l’artiste se situant dans une zone fragile entre l’incontournable pudeur imposée et la subtile effronterie.

Cet événement se tient au même moment et au même lieu prestigieux où sont installées les œuvres photographiques de l’artiste américain Man Ray, pseudonyme d’Emmanuel Radnitsky (1890-1976), peintre, photographe et réalisateur de cinéma.

L’exposition, qui durera une semaine, est principalement destinée au public autrichien préoccupé par le devenir du monde arabe dont les nouvelles ne semblent pas fort rassurantes.

L’objectif serait alors de promouvoir l’image d’une Tunisie qui constitue une exception et où il est permis de s’exprimer librement. Un pays ouvert à la création, à l’écoute de ses femmes et qui partage avec voisins du nord les valeurs universelles.

On célèbre également, à cette occasion, la nette amélioration du conseil aux voyageurs autrichiens et la prometteuse reprise de l’activité touristique.

Commentaires

blog comments powered by Disqus