Un plan national au profit des produits médaillés au concours tunisien des produits du terroir

Suite au grand succès de la 1ere édition du Concours Tunisien des Produits de Terroir en décembre 2017, l'APIA a essayé de développer de façon participative un plan de promotion national pour les 76 produits médaillés.

Un plan national au profit des produits médaillés au concours tunisien des produits du terroir

Au cours des dernières semaines une centaine des cadres du secteur public et privé ont identifié ensemble les axes de travail pour valoriser le 76 produits gagnants.

Le plan de promotion national des produits médailles prévoit des actions d'appui dans les domaines suivantes:

1) commercialisation 

2) agrotourisme et gastronomie

3) promotion et communication

4) amélioration de l'offre

Les profils des représentants qui se sont engagés au cours des longues matinées de discussions pour assurer la réussite des produits médaillés étaient très variés: syndicats d'agriculteurs, groupements interprofessionnels du secteur agroalimentaire et touristique, associations culturelles et de protection du patrimoine tunisien, écoles de formation supérieurs, fédérations de chefs cuisiniers et restaurateurs, grandes surfaces, vente en ligne, épiceries fines, journalistes et professionnels de la communication, agences de voyages ainsi que des structures relevant du Ministère de l'industrie, du Ministère de l'Agriculture, du Ministère du Tourisme, du Ministère du Commerce, du Ministère des Affaires Culturelles, du Ministère de l'Enseignement Supérieur etc.

Le séminaire de "Présentation du plan promotionnel des produits médaillés" qui s'est tenue le mercredi 11 avril à la Cité des Sciences de Tunis est l'occasion de présenter au grand public les différentes actions programmées et portées par les multiples partenaires ainsi que d'encourager d'autres acteurs intéressés à contribuer à la valorisation des produits médaillés. Des interventions sur des expériences internationales de promotion des produits phare et médaillés dans d'autres pays sont également prévues.

L’expert monitoring et communication à l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), Marouane Chikhaoui, a indiqué, à l’occasion du séminaire, que ce plan vise à assurer la pérennité du concours, conformément aux règles y afférent, et à offrir aux gagnants la possibilité d’améliorer la commercialisation de leurs produits.

Il prévoit des actions d’appui dans quatre axes, à savoir l’appui à la commercialisation des produits du terroir médaillés, la promotion de l’agrotourisme et la gastronomie, l’amélioration technique des produits et la promotion de la communication autour des produits du terroir.

Une centaine de représentants des secteurs public et privé ainsi que de la société civile ont planifié, au cours des dernières semaines, la tenue d’actions dans le cadre de ce plan.

L’expert a rappelé que la première édition du concours tunisien des produits du terroir, organisée par l’APIA avec l’appui du projet d’accès aux marchés des produits Agroalimentaires et du Terroir (PAMPAT), relevant de l’ONUDI, vise à promouvoir l’image de marque de ces produits aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger, à encourager l’amélioration de la qualité conformément aux attentes du marché et à valoriser le savoir-faire traditionnel des différentes régions de la Tunisie.

Les produits médaillés du concours mis en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour le développement Industriel (ONUDI) dans u et cofinancé par le secrétariat d’Etat suisse à l’Economie (SECO) ont concerné cinq catégories de produits agroalimentaires transformés, à savoir les olives à huile, les fruits et plantes aromatiques, les miels, les fromages, les légumes et produits de la pêche.

De son côté, le représentant du cabinet AZ Consulting, Houcem Belhaj a fait savoir qu’une première enquête réalisée, en mars 2018, auprès d’un échantillon de 21 producteurs gagnants a montré que les produits médaillés ont pu enregistrer une augmentation entre 30% et 50% de leurs ventes, grâce au grand intérêt que suscitent les produits du terroir auprès des consommateurs tunisiens.

Les enquêtés ont confirmé, également, que le grand potentiel de commercialisation des meilleurs produits de la Tunisie semble loin d’être exploité.

Belhaj a, en outre, souligné que 30% des médaillés réfléchissent à la participation à des concours à l’échelle internationale.

Il a indiqué que l’instabilité de l’approvisionnement en matières premières, le manque d’encadrement, le non respect des normes d’emballage et l’absence de programmes de promotion et de communication sur les produits sont les principales entraves enregistrées par les médaillés.

avec TAP

Commentaires

blog comments powered by Disqus