Projections du film ''Les Amoureux des bancs publics – La rue qui résiste avec l’art'' du 4 au 9 avril

L’Istituto Italiano di Cultura di Tunisi présente ''Les Amoureux des bancs publics – La rue qui résiste avec l’art'', un film de Gaia Vianello et Juan Martin Baigorria.
 

Projections du film ''Les Amoureux des bancs publics – La rue qui résiste avec l’art'' du 4 au 9 avril

Projections:

 

04 Avril à 18h00 - Tunis, Espace Mass’Art,( 3 Rue Ibn Hani. El Omrane/Bab Laassal)

06 Avril à 18h00 - Regueb, Centre Média Citoyen

07 Avril à 14h00 - Semmama, Théâtre du Djebel

07 Avril à 17h30 - Sbeitla, Théatre Minérva

08 Avril à 14h00 - Ghardaya, Ciné Ferme

08 Avril à 17h00 - Nabeul, Théâtre des Troubadours, Collège Rommila

09 Avril à 19h00 - Sousse, Cité Universitaire Ghazali

TEASER - Les amoureux des bancs publics - La rue qui résiste avec l’art from Sunset Produzioni on Vimeo.

 

SYNOPSIS:

 

À partir des contestation de décembre 2010, un genre esthétique et politique, le street-art, s’est emparé des rues et de l’espace publique tunisien, en le transformant en lieu où les créations artistiques et culturelles prennent forme et véhiculent un message qui arrive de manière directe aux citoyens.

Collectifs de writers, compagnies de dance, de théâtre et clubs de cinéma ont transformés les places, les médinas et les marchés des Tunis et de la Tunisie en nouvelle scène accessible à tous, afin de sensibiliser la société civile à l’art, conçue comme devoir citoyen.

En accompagnant le travail des groupes comme Zwewla, Mass’Art, Ghar boys,Danseurs-Citoyens, Art Solution, Corps-Citoyen, Brotha From Another Motha Company et beaucoup d’autres, le documentaire enquête sur une nouvelle modalité de citoyenneté active dans la Tunisie post révolutionnaire et sur l’impact que celle-ci pourra avoir, dans le futur, sur la société tunisienne en général, et en particulier sur les nouvelles générations, en diffusant une culture alternative aux instances les plusradicales du pays.

 

Commentaires

blog comments powered by Disqus