La semaine Ness El Fen pour animer la vie culturelle à Tunis du 25 avril au 1er mai

La manifestation culturelle et artistique "La semaine Ness El Fen" organisée par l’association Ness El Fen, rassemblera en une semaine le festival de films documentaires « Doc à Tunis », le festival de danse contemporaine « Tunis Capitale de la danse », et des rencontres et des débats d’idées (Al Kalimat), et ce, du 25 avril au 1er mai 2018. 

La semaine Ness El Fen pour animer la vie culturelle à Tunis du 25 avril au 1er mai

Au cours de ces sept jours d’ébullition artistique, entièrement gratuits, "La semaine Ness El Fen" aura lieu au 4ème Art, à l’Institut français de Tunisie (IFT) et à la Cité de la culture, en particulier au Pôle de Danse et à la Cinémathèque, qui abriteront les spectacles et les films.

Premier moment fort, la 12ème édition de « Doc à Tunis » qui se tiendra du 25 au 30 avril 2018. Cette année, « Doc à Tunis » offre une sélection d’une vingtaine d’œuvres contemporaines primées dans les plus grands festivals internationaux. 

Ce festival sans visa , entièrement gratuit, accueillera des films du monde entier, d’Europe, d’Asie et d’Afrique, comme « Makala » d’Emmanuel Gras (France), « Maman Colonelle » de Hamadi Dieudo (Congo), « Le Vénérable W. » de Barbet Schroeder (France/ Birmanie). Tous les matins, des master class ainsi que des échanges professionnels et pédagogiques, ponctuent ce rendez-vous dédié aux publics, amateurs, passionnés, et aux jeunes générations de cinéastes.

Des invités de marque partageront leur vision du cinéma à Tunis. Ce véritable » Campus Cinéma « , imaginé pour l’occasion à l’Institut français de Tunisie, s’appuie sur le vivier des professeurs et techniciens de l’Ecole des Arts et du Cinéma (EDAC) de Tunis pour ne citer que Nouri Bouzid, Samy Elhaj,…

Le deuxième rendez-vous sera avec la 17ème édition de « Tunis capitale de la danse » qui se tiendra du 28 avril au 1er mai. Au fil des années, « Tunis Capitale de la Danse » s’est véritablement imposé comme un moment phare de l’art chorégraphique à l’échelle internationale et régionale, et un tremplin au service de la visibilité de la création tunisienne et de sa diffusion sur les scènes du monde.

Cette année, les quatre jours de festival sont pensés comme un avant-goût d’une édition plus importante prévue en octobre 2018. Encourageant les filiations entre les générations de danseurs et chorégraphes d’ici et d’ailleurs, catalyseur de jeunes talents, le festival accueille cette année, les créations de Seifeddine Manaï, Hafiz Dhaou, Pedro Pauwels, la cie Fattoumi-Lamoureux, Luigia Riva et Daniele Derossi…

Cette édition s’enrichit de l’ouverture du Pôle Danse au sein de la Cité de la Culture qui invite au Centre Chorégraphique National une myriade de professionnels internationaux. Les Débats d’idées « Al-Kalimet » se tiendront quant à eux du 29 avril au 1er mai. Résolument tournée vers la construction de la Tunisie de demain, ces échanges s’orientent vers » la question des publics » dans le secteur culturel.

Grâce à la contribution d’opérateurs culturels, programmateurs (30) et artistes tunisiens et internationaux, la table ronde s’élargira aux problématiques et enjeux de la culture dans la Tunisie d’aujourd’hui.

TAP

Commentaires

blog comments powered by Disqus