En photos : Korbous, cette station thermale réputée depuis l´Antiquité

Fréquentée, dès l’Antiquité pour ses eaux chaudes, Korbous fut relancé au 19e siècle par les beys, qui y construisent un pavillon dans lequel est installé l’actuel office de thermalisme.  

En photos : Korbous, cette station thermale réputée depuis l´Antiquité

Korbous, cette belle ville qui borde le golfe de Tunis, est déjà fréquentée par bateau par les Romains de Carthage qui l’appellent Aquae Calideae Carpitanae, qui veut dire en romain « eau chaude comme celle de Carpates » à cause des sources d’eau chaude jaillissant à plus de 50°C.

Après la conquête arabo-musulmane de l’Afrique du Nord, la station thermale a été connue sous le nom de « Hammam Qorbos ».

Aujourd’hui, les curistes viennent se faire soigner dans les sources aux noms évocateurs Al Kebira (la grande), Es Sbia (la vierge) etc, réputées traiter les affections arthritiques et l’hypertension, ainsi que l’obésité, la cellulite ou les rhumatismes. Nul besoin d’être malade pour venir y jouir d’un point de vue superbe sur la mer et se baigner, un peu plus loin (à environ 2Km) à Aïn el Atrous, où une source à 50°C se déverse dans la mer. 

Commentaires

blog comments powered by Disqus