Publié le 30/09/2016

L’îlot Chikly : Un paysage familier mais une histoire méconnue

L’îlot Chikly est une presque-île située au nord du Lac de Tunis, et qui détient un fort qui représente une partie de l’histoire du pays. Un paysage connu et familier, mais dont l’histoire demeure méconnue par la plupart d’entre nous. 
L’îlot Chikly : Un paysage familier mais une histoire méconnue
L’îlot Chikly : Un paysage familier mais une histoire méconnue

Des centaines de personnes passent tous les jours devant cette presque-île au niveau du Lac de Tunis, mais peu de gens connaissentl’histoire ou même le nom de cet îlot. Pourtant, l’îlot Chikly représente une partie de l’histoire du pays.

L’îlot Chikly abrite le fort Santiago de Chikly, un fort romain puis espagnol. Cette ancienne citadelle romaine fut reconstruite par le gouverneur espagnol de la Goulette entre 1546 et 1550. Et depuis, plusieurs travaux ont suivi : En 1574 par Don Juan Zamoguerra, en 1660 par le Dey de Tunis Hadj Mustapha Laz, avant d’être complètement abandonné en 1830. 

Après une longue période d’abandon, le cinéaste tunisien Albert Samama-Chikli redonne vie à ce fort en y organisant les fêtes d'une confrérie surnommée Les Pompiers de l'île de Chikly. Le fort fut par la suite déclaré patrimoine culturel de l’état en 1993 et devient désormais la propriété du Ministère de la Culture. 

Dans le cadre d’une coopération tuniso-espagnole, le fort fut entièrement restauré et des fouilles ont permis la découverte de mosaïques qui remontent à la période byzantine et romaine. 

Aujourd’hui, bien que le fort soit rénové, l’îlot Chekli demeure méconnu pour la plupart des gens. Cet endroit continue à garder jalousement ses secrets…

Galerie photos

L’îlot Chikly : Un paysage familier mais une histoire méconnue
Suivante
  • L’îlot Chikly : Un paysage familier mais une histoire méconnue
  • L’îlot Chikly : Un paysage familier mais une histoire méconnue

Commentaires



blog comments powered by Disqus