En vidéo : Quand la BIAT transforme l’Ibis Sfax en galerie d’art contemporain

Mécène de la culture depuis de nombreuses années, la BIAT s’investit une fois de plus dans l’art.

En vidéo : Quand la BIAT transforme l’Ibis Sfax en galerie d’art contemporain

Elle organise une exposition de groupe d’art contemporain, le 29 juin 2018 à Sfax et qui s’intitule « Urban Heritage », rassemblant plus d’une vingtaine d’artistes autour de la thématique de l’héritage urbain.

La BIAT consolide son rôle de mécène artistique et élargit le champ de l’art. C’est ainsi qu’elle a organisé une exposition de groupe d’art contemporain, le 29 juin 2018, à l’hôtel Ibis nouvellement établi à Sfax, afin de donner plus de visibilité aux artistes et leur permettre un rayonnement à travers le pays.

A cette occasion, la BIAT a organisé un vernissage en présence de clients et d’amateurs d’art, pour découvrir près d’une quarantaine d’œuvres de styles différents comme l’art minimaliste, l’art conceptuel ou l’art brut, fidèle en cela à ses engagements de proximité.

Plus d’une vingtaine d’artistes issus d’horizons divers ont mené une réflexion sur la thématique de l’héritage urbain et plus précisément sur la problématique du patrimoine de la ville, entre sa conservation et sa transformation. La thématique a été appréhendée dans son acception la plus large, invitant les artistes à s’exprimer en toute liberté. L’un détourne, l’autre tourne en dérision, chaque artiste a son point de vue et donc sa propre technique.

Dans cette exposition temporaire, la figuration a côtoyé l’abstraction, la photographie a fait concurrence à l’acrylique et les tableaux de peinture ont cohabité avec les sculptures et les installations, dans le seul but de magnifier la représentation artistique et d’interpeler le public.

L’organisation par la BIAT de l’exposition « Urban Heritage » qui s’est déroulée en dehors des lieux dédiés traditionnellement à l’art, confirme la tendance générale qui ne veut plus que l’art soit cantonné dans les galeries, les musées ou les collections personnelles.

A travers cette action, la BIAT réaffirme son soutien à l’art, notamment l’art contemporain. Le choix de la thématique de l’héritage urbain montre l’intérêt de la BIAT pour la ville et ouvre la voie à une réflexion proactive et poétique sur son devenir tout en suscitant les interrogations et les émotions du public.

Banque engagée, la BIAT s’est positionnée sur la culture depuis plusieurs années pour assoir sa stratégie sociétale. La multiplication de ses actions de mécénat culturel est portée par son souhait de contribuer activement à la démocratisation de la culture dans les régions.

L’exposition est ouverte au public et se poursuit jusqu’au 6 juillet 2018, à l’hôtel IBIS, Sfax. 

Commentaires

blog comments powered by Disqus