En photos : Les Figues de Djebba célèbrent leur journée

Pour l’ouverture officielle de la campagne 2018 des Figues de Djebba, une journée dédiée à ce produit phare a été organisée.

En photos : Les Figues de Djebba célèbrent leur journée

Djebba c’est les figues, et les figues c’est Djebba. Un village qui vit par et pour ses figues, qui respire figues, bref qui a les figues dans son ADN. Et comment peut-il en être autrement quand on sait que la figue de Djebba est le seul fruit en Tunisie à être certifié AOC (Appellation d’origine contrôlée).

C’est pourquoi, à Djebba, la figue ce n’est pas seulement un fruit, mais c’est tout un art de vivre, comme nous l’explique Faouzi Selmi, président de la SMSA (Société Mutuelle de Services Agricoles) Djebba Fruits: « La figue c’est un fruit frais de qualité supérieure, mais c’est aussi un ensemble de produits dérivés ; séchés, en confiture, et bien d’autres à venir tel que la transformation en jus. Mieux encore, pratiquement toutes les activités de Djebba sont concentrées autour de la figue ; loisirs, tourisme et activités culturelles, pour lesquelles le « Festival de la figue de Djebba AOC» représente l’événement phare.

En effet, à elle seule, la figue a créé un dynamisme et une union sacrée chez les Djebbaois, avec un élan particulier chez les femmes qui se sont investies corps et âme pour valoriser la «Figue de Djebba» hors de la campagne agricole. Les produits dérivés « Délices de Djebba » sont commercialisés pendant toute l’année par la SMSA et un autre groupement Knouz Djebba créé en 2016 qui regroupe une vingtaine de femmes.

D’une campagne qui démarrait fin juin pour s’achever au mois de septembre, avec l’avènement de l’AOC, les figues de Djebba font désormais l’objet d’une activité ininterrompue à longueur d’année, rythmant la vie des villageois à travers un grand nombre d’activités, à l’instar notamment de la création par les habitants d’une association pour gérer et promouvoir l’AOC d’un côté et l’organisation du traditionnel Festival annuel au pied de la montagne Goraa qui crée une ambiance festive unique au sein du village.

Depuis que la figue de Djebba est devenue le premier fruit en Tunisie à avoir reçu l’AOC en 2012, par arrêté du Ministre de l’agriculture, ce nouveau dynamisme qui s’est développé dans la zone de production fait l’objet d’un soutien et d’un appui sans faille notamment pour la production, la commercialisation et la promotion de leur fruit phare de la part des autorités et des organismes d’appui à savoir la Direction Générale de la Production Agricole du ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, chargée de la mise en place et la promotion des Appellations d'origine contrôlée et des Indications de provenance en Tunisie , le GIFRUITS, Groupement Interprofessionnel des Fruits, chargé de la promotion des fruits labélisés ainsi que du projet PAMPAT, financé par le Secrétariat d'Etat à l'Economie Suisse et mis en œuvre par l'Organisation des Nations Unies pour les Développement Industriel et de l’ONTT, chargé de la promotion du tourisme alternatif dans les zones touristiques non traditionnelles.

Commentaires

blog comments powered by Disqus