La belle histoire de Imane Sayari et de Tendance Céramique à Ben Guerdane

Dans un petit local à Ben Guerdane, ville côtière proche de la frontière libyenne, Imane Sayari range une gamme de bols en poterie aux couleurs vives. 

La belle histoire de Imane Sayari et de Tendance Céramique à Ben Guerdane

La jeune entrepreneure qui a lancé son entreprise d’artisanat, Tendance Céramique, en 2017, remet en question les perceptions d’une région plus largement connue pour son trafic de contrebande transfrontalier que ses céramiques.

Imane raconte comment lui vient son inspiration : « Je suis très à l’écoute de mon environnement, et sans cesse à la recherche de nouvelles idées. Le Tanit, symbole berbère de la fertilité, est l’un de mes motifs préférés. Mais j’essaie également d’insuffler de la modernité dans mes produits en créant de nouvelles couleurs parfois même légèrement pailletées».

Guidée par son amour pour l’artisanat, c’est naturellement que, quelques années auparavant, Imane entreprend des études en Arts et Métiers spécialisée en céramique à Nabeul. A la sortie de l’Université, Imane forge son expérience au sein d’une association en tant que chef de projet, où elle apprend les rouages du métier.

« Durant ces 3 années d’expériences, j’en ai profité pour apprendre le métier de la poterie, réaliser des recherches graphiques, étudier le marché de la céramique et me former au commerce lié à ce secteur en apprenant comment obtenir la matière première à bas coûts par exemple », explique-t-elle.

En 2015, elle décide de lancer son propre projet et se rend au bureau de l’emploi. C’est à ce moment qu’elle découvre le projet Mashrou3i organisé par l’ONUDI, USAID, la Coopération Italienne et HP Foundation. A travers Mashrou3i, Imane reçoit diverses formations et un mentoring dans toutes les étapes de création de son projet, de l’idée au développement de son entreprise. L’expert régional du projet Mashrou3i l’aide d’abord à finaliser son plan d’affaires, qui, bien qu’étape obligatoire pour tout entrepreneur, n’est pas tâche évidente à réaliser. Cela lui permet d’obtenir un crédit de la BTS deux ans plus tard. Pendant ce temps, elle renforce également ses compétences entrepreneuriales grâce au programme en ligne HP LIFE e-Learning et au coaching de groupe. Pour l’aider à lancer son entreprise avec succès, elle bénéficie également du mentoring de l’expert régional Mashrou3i et participe à divers ateliers de formation pour améliorer ses connaissances et ses compétences en matière de fiscalité, de communication digitale et de vente.

« J’ai non seulement amélioré mes compétences entrepreneuriales et techniques », explique Imane, « mais aussi amélioré my soft skills. »

Imane démarre son activité en livrant ses premières créations auprès de grossistes de Médenine, puis se fraie petit à petit un chemin vers les régions nord du pays auprès de clients B2B.« Grâce à Mashrou3i, j’ai eu l’opportunité d’exposer mes produits au Salon de l’Artisanat au Kram », dit-elle. « Il s’agit du plus grand évènement en matière d’Artisanat en Tunisie. Mes produits y ont eu beaucoup de succès. J’étais vraiment fière d’en faire partie et de pouvoir représenter ma région auprès de dizaines de milliers de visiteurs. »

Aujourd’hui, Imane est débordée par les commandes des marchés régionaux mais également internationaux tels que la Libye et la France. Elle étudie actuellement de nouveaux moyens d’accroître la productivité de son entreprise afin de tirer parti de toutes les opportunités commerciales qui lui sont offertes.

A la tête d’une équipe de 7 artisanes, Imane veut contribuer à dynamiser la région et changer les perceptions que les gens ont de sa ville de Ben Guerdane. « Grâce à mon entreprise, je partage ma passion pour l’artisanat et forme des jeunes et des femmes rurales de la région pour leur offrir un avenir meilleur. »

Commentaires

blog comments powered by Disqus