En vidéos : L'ouverture de la foire nationale du livre Tunisien

La première édition de la Foire Nationale du Livre Tunisien placée, sous le Haut patronage du Chef du gouvernement, Monsieur Youssef Chaheda été ouverte au public vendredi 19 octobre 2018 à la Cité de la culture pour se poursuivre  jusqu’au dimanche 28 octobre 2018 dans les halls et plusie urs autres espaces de la Cité.

En vidéos : L'ouverture de la foire nationale du livre Tunisien

 
Au cours de la cérémonie d’ouverture officielle qui s’est déroulée à la salle Sophie El Goulli à la Cité de la culture, Monsieur Mohamed Zinelabidine, Ministre des Affaires culturelle a transmis les salutations du Chef du gouvernement, Monsieur Youssef Chahed qui a adopté le projet  de la Foire Nationale du Livre Tunisien, à tous ceux qui ont contribué à sa tenue dans un temps record.
Monsieur Mohamed Zinelabidine a ensuite déclaré : « Célébrer le livre et les lettres, l’édition et la pensée tunisienne est un acte d’une extrême importance car il permet de promouvoir l’ensemble de la production éditoriale nationale au-delà même des frontières de notre pays » tout en soulignant les échos positifs de cette manifestation à l’extérieur et en Egypte.
La Foire Nationale du Livre Tunisien traduit au concret le partenariat agissant entre le Ministère des Affaires Culturelles et la société civile a fait savoir le Ministre et d’ajouter : « Cet important partenariat qui a abouti à la tenue d’une telle foire doit se poursuivre et s’étendre à toutes les régions qui devront profiter de cet évènement ».
Pour sa part Mansour M’henni,  Directeur général de la Foire Nationale du Livre Tunisien a mis en exergue l’importance du livre en tant que l’un des forts piliers de notre socle sociétal que nous devons célébrer pour son rôle déterminant dans le développement général de notre pays. Il a fait savoir à cette occasion que le comité directeur de cette édition est ouvert à toutes les remarques pour combler les lacunes  et consolider les acquis.
Mohamed Salah Mâalej, président de l’Unions des éditeurs tunisiens a quant à lui souligné la grande l’importance  que revêt cet évènement culturel qui célèbre le livre tunisien loin de toute concurrence arabe et étrangère.
Le président de l’Union des écrivains tunisiens, Slaheddine Hamadi a fait savoir que la Foire nationale du livre tunisien est une occasion idoine  pour que le livre tunisien signe sa présence en défiant un tant soit peu les entraves.
Au cours de cette cérémonie un hommage a été rendu à l’écrivain Abdelwahed Brahim, à la poétesse et nouvelliste FaouziaAloui, au poète et dramaturge Mohamed Ammar Chaabniya et à l’écrivaine Massouda Boubakerauxquels le Ministre des Affaires Culturelles a rendu des trophées en signe de révérence et de reconnaissance à leurs œuvres.
« S’il n’y avait pas d’écrivain tunisien le livre tunisien n’aurait pas eu d’existence. L’écrivain d’abord, puis le livre. Il y va de la survie du livre de rendre hommage aux auteurs en leur garantissant leurs droits et leur statut au sein de la société. C’est pourquoije tiens à saluer le Ministère des Affaires Culturelles et la Foire nationale du livre tunisiens pour l’hommage qui m’a été rendu à cette occasion » a déclaré l’écrivain Abdelwahed Brahim.
La  poétesse et nouvelliste FaouziaAloui a quant à elle exprimé toute sa satisfaction de voir son  effort et sa création reconnus et que les mots écrits tout au long des nuits ne sont ni muets ni aveuglesdès lors que leurs échos ont trouvé place parmi les gens.
                                                          
Pour sa part le poète Mohamed Ammar Chaabniya a déclaré que l’hommage a été rendu cette fois aux créateurs   tunisiens des régions reculées de la Tunisie contrairement au passé où les hommages ne dépassaient pas Tunis et ses environs ajoutant que les étoiles éclairant la Tunisie profonde font briller davantage.
                                                           
Massouda Boubaker a quant à elle exprimé toute sa satisfaction d’être au cœur de la Cité de la culture à l’occasion de l’ouverture officielle de la Foire nationale du livre tunisien  ajoutant que cet hommage traduit l’importance accordée au livre et aux écrivains en tant que force silencieuse dont la place devrait être nodale en sein de toute société qui tend à prendre part active à la civilisation humaine.
                                                           
Rappelons que la Foire nationale du livre tunisien se poursuivra jusqu’au dimanche 28 octobre 2018 à la Cité de la culture avec la participation de 76 éditeurs et la présence de 45 mille titres tunisiens.

Commentaires

blog comments powered by Disqus