Anouer Brahem, Dhafer Youssef et El Seed, en présentation à Londres

Trois artistes tunisiens de renommée internationale sont présents dans le calendrier culturel de Londres: El Seed (artiste de rue et calligraphe), Anouar Brahem ("maître enchanteur" de l'oud et compositeur) et Dhafer Youssef (oudiste, chanteur et compositeur).

Anouer Brahem, Dhafer Youssef et El Seed, en présentation à Londres

EL Seed expose du 25 janvier au 9 mars 2019 au Lazinc Sackville, au 29 Sackville Street, Mayfair, Londres, W1S 3DX.
EL Seed est un artiste de rue tunisien dont les travaux intègrent la calligraphie arabe traditionnelle, un style que l'artiste appelle "calligraffiti". Ses œuvres couvrent les murs des espaces publics du monde entier, notamment la façade la plus remarquable de "L'Institut du Monde Arabe" à Paris, les favelas de Rio de Janeiro, la zone démilitarisée entre la Corée du Nord et la Corée du Sud et les bidonvilles du Cap. .
 
EL Seed expose du 25 janvier au 9 mars 2019 au Lazinc Sackville, au 29 Sackville Street, Mayfair, Londres, W1S 3DX
Anouar Brahem, joueur et compositeur tunisien d'Oud. Il est largement reconnu en tant qu'innovateur dans son domaine pour ses performances devant un public de jazz fusionnant à la fois musique classique et folklorique arabe. Son premier album produit en 1989 par Barzakh marque un tournant décisif dans sa carrière et le monde l'a vu, en l'espace de trente ans, jouer avec certains des musiciens les plus talentueux du monde. Le prix le plus récent de l’artiste est De Klara’s Classical Music Awards: «Meilleur CD international - World» de Blue Maqams (Belgique, 2018).
 
EL Seed expose du 25 janvier au 9 mars 2019 au Lazinc Sackville, au 29 Sackville Street, Mayfair, Londres, W1S 3DX
Dhafer Youssef, joueur, chanteur et compositeur tunisien d'Oud. Son disque "Malak", sorti en 1998, offrait à son audition une expérience unique et mature où European Jazz et un groove méditerranéen marquaient le début d’une identité musicale authentique, imprégnée des origines tunisiennes de l’artiste, sans pour autant tomber dans l’orientalisme typique et le propulser vers une carrière internationale.
 
Le talent extraordinaire de Dhafer s'étend au monde de la musique de film avec des performances remarquables dans les bandes originales de "Black Gold" en 2011, "The Amazing Spider-Man" en 2012 et "Gods and Kings" en 2014. Son dernier album "Diwan Of Beauty and Odd ”a été enregistré dans le légendaire studio Sear Sound à New York et est sorti en 2016.
 
Trois grands événements culturels tunisiens à Londres à ne pas manquer !

Commentaires

blog comments powered by Disqus