La Tunisie: un modèle de coexistence entre réfugiés, confessions et ethnies

La procession de la Madone de Trapani est une fête traditionnelle que la communauté chrétienne tunisienne célèbre le 15 août de chaque année à l'église Saint-Augustin et Saint-Fidèle de La Goulette

La Tunisie: un modèle de coexistence entre réfugiés, confessions et ethnies

La procession de la Madone de Trapani accompagnée du chant des femmes musulmanes.

Cette fête catholique de l'Assomption à La Goulette, est un écho de l'histoire oubliée des Siciliens du pays. Pour Ilario Antoniazzi, l'archevêque de Tunisie, c'est un modèle de réfugiés, de foi et de coexistence ethnique : "Je dis toujours que c'est un bon pays, c'est un exemple pour beaucoup de pays arabes, par exemple, comme celui-ci. Le défilé ne serait pas possible en d'autres pays d'Afrique du Nord."

130 000 Italiens, dont 90 % sont siciliens, ont émigré par vagues aux 19e et 20e siècles, la plupart ayant fui la péninsule pour échapper à la pauvreté et à la mafia. L'une des figures les plus célèbres de cette communauté est l'actrice Claudia Cardinale, née à La Goulette.

La Madone de Trapani est la protectrice de la ville italienne de Trapani en Sicile.

Booking.com Booking.com