Bizerte: Clôture de la 1ère mission de prospection géophysique sous-marine

La ville côtière Bizerte (nord de la Tunisie) a accueilli le 3 septembre 2022 l’équipe de la première mission internationale en son genre pour la protection du patrimoine culturel subaquatique au Banc Skerki, en mer Méditerranée centrale. 

Bizerte: Clôture de la 1ère mission de prospection géophysique sous-marine

Trois épaves inédites ont été identifiées lors de la première mission internationale d'archéologie subaquatique organisée à bord du navire Alfred Merlin du Drassm ( Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines relevant du ministère de la Culture français), sous les auspices de l’Unesco sur le banc des Esquerquis (Skerki Bank), qui se trouve à plus de 200 mètres de profondeur et s’étend sur plus de 700 km2, en pleine Mer Méditerranée, dans les eaux territoriales entre la Tunisie, la Sicile et la Sardaigne (Italie).

En expédition scientifique sur le plateau continental tunisien depuis le 27 août dernier jusqu’au 2 septembre 2022, cette mission de prospection géophysique sous-marine de l’emplacement des navires échoués au Skerki Bank, la première en son genre en matière de coopération multilatérale ayant réuni huit pays ( Espagne, Italie, Algérie, France, Croatie, Egypte, Maroc et la Tunisie, pays coordinateur) se conclut par des avancées significatives sur la documentation en haute résolution d’épaves de l’époque romaine au 19ème siècle.

Menée dans une action internationale sans précédent en Méditerranée où la Tunisie a été l’Etat coordinateur, la mission a été clôturée samedi 3 septembre 2022 en fin d'après-midi dans la ville côtière de Bizerte (Nord de la Tunisie) exactement au port de plaisance Marina où le navire français Alfred Merlin d'une longueur de 46 mètres a accosté après près d’une semaine de recherches subaquatiques. Les premiers résultats scientifiques ont été annoncés lors d’une cérémonie ayant pris les couleurs des huit pays partenaires. Etaient présentes du côté tunisien les deux ministres des affaires culturelles et de l’environnement, Hayet Guermazi Guettat et

Leila Chikhaoui, en compagnie de hauts responsables de l’Institut National du patrimoine (INP), de l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle (AMVPPC), des autorités locales, ainsi que des représentants du ministère de la Défense Nationale ayant apporté son concours logistique. La cérémonie de clôture organisée sous l'égide du ministère des affaires culturelles en Tunisie et sous le patronage de l'Unesco s’est déroulée également en présence des représentants de l’Unesco, de plusieurs ambassadeurs et représentants des pays notamment de la France, de l’Egypte, de l’Italie, de l’Espagne et d’Egypte, qui ont, lors de la visite du navire, pris connaissance de visu des différents équipements de pointe et robotique (capable d'atteindre une profondeur de 2500 mètres) qui ont permis d’aboutir à ces premières découvertes confirmant que le banc des Esquerquis est du plus haut intérêt pour le patrimoine culturel subaquatique dans le monde.

- Les résultats seront présentés exclusivement au siège de l’Unesco à Paris avant fin 2022

TAP

Booking.com Booking.com