Monastir

Située à 160 km de la capitale (Tunisie), à 2h30 de vol de Paris, à autant de Francfort et à 3h00 de vol de Londres, Monastir est une belle station balnéaire.

Monastir

Couvrant une superficie de 6.614 ha et longeant une côte de plus de 6 km, la ville de Monastir n a quasiment pas de relief. C est une région de plaine où la côte de Sousse vers Monastir, on s aperçoit de l existence d une ligne de faille au niveau de Sidi El Ghédamsi, correspondant à la Marina de la ville.

A l extrême ouest, l altitude est d environ 60 mètres. Elle va en déclinant vers la côte.

Le climat est méditerranéen :l hiver est froid et humide. L été est chaud et tempéré par les multiples brises de l air marin vivifiant.

Les précipitations sont faibles et ne dépassent que rarement la moyenne de 60 mm par an, contre plus de 1000 mm au nord du pays. D une manière générale, on ne compte pas moins de 300 jours de soleil par an.

Monastir, ou la ville qui s étire sur un ruban de sable blanc qui longe langoureusement une mer bleue azur caressante de volupté et de beauté. Monastir que la nature a habillé d un manteau d oliviers et où l océan vert de plantations, le blanc du sable fin et l azur de la mer se mêlent et s enlacent dans une valse harmonieuse. Monastir c est ce cadre enchanteur naturel, c est aussi l histoire d une cité au rayonnement historique, culturel, politique, commercial et touristique incontestable en Tunisie et bien au delà encore.

En effet, nul ne peut nier le passé antique et glorieux de l’ancienne cité visitée aussi bien par Hannibal que Jules César qui y livra sa bataille contre les pompéiens. Nul ne peut demeurer indifférent à la somptueuse forteresse surplombant majestueusement la baie de Monastir : son Ribat, objet de sa gloire et de sa fierté, tour à tour son arme de défense, son centre de culte, sa source d enseignement et aujourd’hui un grand plateau de manifestations culturelles. Monastir a fourni la preuve non équivoque de l importance de ses vestiges vénérables tel que son Ribat, le plus important et le plus ancien du Maghreb et sa ville antique récemment découverte après maintes fouilles.

Tous ces vestiges suffisent à attester de l importance du passé de l ancienne Ruspina.

Mais les événements historiques n ont pas seuls concouru à faire de Monastir ce qu’elle est aujourd’hui, une ville culturelle et universitaire très importante. Ses facultés de Médecine, de pharmacie, de chirurgie dentaire, ses grandes écoles d ingénieurs, de sciences technologiques et paramédicales sont toutes des preuves irréfutables de l importance que cette ville accorde au savoir. Autrefois siège de plusieurs consultas de pays européens ainsi que des Etats-Unis, Monastir a joué un rôle sur le plan diplomatique aussi bien que sur le plan politique puisque avant l époque du protectorat français, déjà, elle était le siège du commandement de garnison dont le chef recevait les ordres directement de Tunis.

L ancienne Ruspina fut aussi le berceau d un grand leader de l opposition à l époque coloniale, Habib Bourguiba, qui devint le premier président de la République tunisienne.

Monastir, c est aussi un grand centre commercial, une plaque tournante qui joue un rôle primordial dans l économie du pays.

Avec une activité aussi riche que diversifiée reposant essentiellement sur l agriculture, l industrie et le tourisme, l ancienne Ruspina affiche sa bonne santé et agite fierté son taux de chômage parmi les plus faibles du pays.

Ses cultures sous-serres, son agriculture reposant principalement sur les plantations d oliviers, son élevage bovin, ovin ainsi que l aviculture, ses ports de pêche, ses exportations d huile d olive, ses petites et moyennes entreprises, ses usines de textile sont autant d attributs qui font que Monastir se taille une place de choix dans la vie économique du pays.

Sa position avancée dans la mer fait que Monastir est bel et bien une presqu île en perpétuelle contemplation d une mer à l horizon infini

Le cadre naturel dans lequel elle évolue est constitué par un plateau, une sabkha (terrain salin), un lido et plusieurs îles dont deux (Sidi El Ghédamsi el Ouestania) sont rattachées à la terre par deux jetées. Le plateau est un promontoire triangulaire. La sabkha ou lagune a une superficie d environ 35 km². Le lido qui est une bande de 500 mètres de largeur et de 8 km de longueur, se situe entre la mer et la sabkha. Quand aux îles, elles sont au nombre de six à savoir l île El Ouestania, l île El Maklouba (la Renversée) ou Mida El Kébira et Mida Ességhira, l île Anf, les îles Kuriat situées à 18 Km au large de Monastir. Dès 1884, un phare a été construit pour servir de repère aux ports de Sousse, Monastir et Mahdia.

Commentaires

blog comments powered by Disqus