La découverte de la ville engloutie de Néapolis sous la mer

Suite à une interview faite avec Mr Zucca raymondo de l’Université de Sassari de Sardaigne, qui était en plein recherche sur l’ancienne ville de Néapolis de Nabeul, montre récemment, que la ville engloutie de Néapolis comprend à peu près un tiers de la ville romaine antique, sous la mer.

La découverte de la ville engloutie de Néapolis sous la mer

C’est une découverte qui a dépassé leurs espérances. Dans le cadre d’une collaboration avec l'équipe conjointe de l'Institut national du patrimoine tunisien (INP) et de l'université de Sassari-Oristano en Italie, qui scrutait le golfe de Hammamet depuis 2010, avait pour objectif de retrouver le port de Néapolis, la partie antique de la ville de Nabeul enfouie sous les eaux.

L’expédition a mis au jour vingt hectares de ville antique, submergée par la mer Méditerranée au IVe siècle avant J.-C. Monsieur Zucca raymondo déclare que 1/3 de la ville sous le sable en mer il souhaite utiliser une technologie pour connaitre la planimétrie de toute la structure immergé par le sable, et que c’est important de connaitre ce site au fond de la mer. Sur les images de l'Institut national du patrimoine tunisien, les crevasses entièrement recouvertes d'algues cachent les vestiges de cette cité grecque, devenue colonie romaine sous le règne de l'empereur Auguste.

L’historien grec Thucydide donne la première mention de la ville, au Ve siècle avant J.-C.

Commentaires

blog comments powered by Disqus