Tabarka et Ain Draham, les destinations les plus tendances en hiver pour les tunisiens

Le tourisme intérieur, c'est la tendance à l'ère du coronavirus !

Tabarka et Ain Draham, les destinations les plus tendances en hiver pour les tunisiens

La Tunisie, une terre d'évasion et une destination très prisée,  qui impressionne toujours  les touristes par sa richesse naturelle, historique et culturelle.
 
Depuis la survenue de la pandémie de Covid-19 qui a profondément bouleversé le paysage économique mondial, les pays essayent de concevoir de nouvelles stratégies pour bâtir une économie plus résiliente. 
 
Grâce à l'avancée des campagnes de vaccination et la levée d'un certain nombre de restrictions dans le monde, le tourisme international a commencé à se remettre sur pied au mois de juillet néanmoins les chiffres sont loin d'atteindre ceux réalisés avant la crise.
 
En Tunisie où l’essor économique a été brusquement freiné dans son élan par le virus, le tourisme intérieur devenait la planche de salut du secteur .
 
En effet, selon les statistiques publiées par le ministère du Tourisme, la Tunisie a enregistré une amélioration des indicateurs touristiques.
 
Parmi les indicateurs positifs constatés, le retour du marché français qui occupe la seconde place après le marché local en termes d’arrivées touristiques dans le pays.
 
 
Cette augmentation a été boostée par le tourisme intérieur, qui repart à la hausse au vu que le nombre de nuitées des résidents a augmenté ! 
 
Partons au nord tunisien, où la zone touristique Tabarka-Aïn Draham (gouvernorat de Jendouba) est toujours au vert en termes d'arrivées touristiques , depuis août jusqu'au novembre 2021.
 
Ces zones touristiques ont connu, au cours des 10 premiers jours du mois de novembre dernier,  l’affluence de 4800 touristes ayant séjourné dans les hôtels de la région contre seulement 650 touristes pendant la même période de l’année précédente, soit une croissance de l’ordre de 600%, indique à l’Agence TAP, le commissaire régional au tourisme, Aissa Marouani.
 
Egalement, le nombre de nuitées touristiques à Tabarka et Ain Draham a sensiblement augmenté pour atteindre 9400 nuitées contre seulement 1264 nuitées, d’après la même source.
 
 
Les indicateurs du tourisme dans les villes de Tabarka et Ain Draham (gouvernorat de Jendouba) ont connu une hausse au cours des 10 premiers jours du mois de novembre 2021.
 
Booking.com Booking.com