En vidéo : La présentation de la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage

« Interroger la mémoire du festival » tel est le slogan de la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage qui se tiendront du samedi 08 décembre au dimanche 16 décembre 2018.

En vidéo : La présentation de  la 20ème édition des Journées Théâtrales de Carthage

 Cette session célèbrera les 32 ans de vie de ce festival et sa mémoire, c’est pourquoi elle ne se limitera pas aux représentations de pièces théâtrales mais sera également une occasion festive avec des spectacles de rue, une grande exposition documentaire retraçant l’histoire de ce festival. C’est ce qu’a déclaré Hatem Derbel, directeur des JTC à l’ouverture de la conférence de presse organisée mercredi 28 novembre 2018 au Théâtre des Jeunes Créateurs à la Cité de la culture.
  
Mohamed Hedi Jouini, Directeur général de l’Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques a fait savoir que cette session réserve une part de sa programmation aux régions et aux institutions pénitentiaires dans le cadre de la consécration du droit de tous à la culture, ajoutant que le Ministère des Affaires Culturelles a alloué un fond de deux million de dinars aux JTC.
La cérémonie d’ouverture de ce festival prestigieux se déroulera samedi 08 décembre au Théâtre de l’Opéra à la Cité de la culture et sera dédiée à la Palestine avec au programme la pièce théâtrale « Je vais à la Palestine » et un récital de poésie avec la participation de Mourid Barghouthi et Tamim Barghouthi.
Outre sa présence   à la soirée d’ouverture, la Palestine est l’hôte d’honneur de cette édition des JTC avec un programme spécial qui débutera jeudi 13 décembre 2018 avec un bouquet de pièces théâtrales et un hommage à Arin Amri et Ahmed Abou Saloum.
Le deuxième pays invité d’honneur de cette édition est le Bukina Faso qui sera honoré le mardi 11 décembre 2018 avec un hommage à Olivia Ouedraogo et à Etienne Minoungou.
La 20ème édition des JTC rendra hommage également à plusieurs figures du théâtre tunisien, arabe et africain qui ont enrichi par leur talent, le patrimoine théâtral arabo-africain dont Sabeh Bouzouita, Latifa Gafsi, Dalila Meftahi, Mansour Sghaier, Saber Hammi, et Bahri Rahhali (Tunisie), Ghannem Ghannem (Palestine/Jordanie), Abdallah Rached (Emirats Arabes Unis), Khaled Trifi (Jordanie), Hassan Kouyaté (Burkina Faso), Carole Umulinga Karamera (Rwanda). Cette édition rendra également hommage aux artistes qui nous ont quittés depuis la dernière édition : Hatem Ben Rabeh, Mohamed Bouri, Khadija Souissi, Ahmed Moaouia, Fethi Naghmouchi et Moncef Lazaar qui vient tout juste de tirer sa révérence. Une minute de silence a été d’ailleurs observée au cours de cette conférence de presse en signe d’hommage à sa mémoire.
Et c’est en révérence à leur parcours chargé de créations et de productions que les JTC rendront hommage à une pléiade d’hommes et de femmes de théâtre : Mouna Noureddine, Abdelaziz Meherzi (Tunisie), Asaad Fodha (Syrie), Hassen Mnii (Maroc), Ahmed Agoumi (Algérie), Willi Wenka (Nigéria), Abderrahmane Abou Zahra (Egypte) et Sami Abdelhamid (Irak).
39 pays prendront part aux JTC 2018 avec 157 pièces de théâtre qui seront réparties sur 34 espaces outre les représentations dans les institutions pénitentiaires, scolaires et les pièces pour enfants. 
Les pièces inscrites en compétition officielle sont au nombre de onze : « Takasim Ala Al Hayet » (Irak), « Abath » (Maroc), « Dans la solitude des champs de coton » (Guinée), « A corps et à cri » (Togo), « Assaa Al Akhira » (Egypte), « Tashih Alouan » (Syrie), « Yawmiyyat Adat Ila Al Jounous » ‘Koweit), « Al Majnoun » (EAU), « Hamlet Baada Hin » « Jordanie).
Le jury de cette compétition est composé de Hamdi Hmaidi, (Président), Zayani Cherif Ayed, Chadia Zitoun Doughan, Hichem Kafarna, Muabilay Mpunga et Kamel Allaoui.
  
Les JTC propose dans le cadre de leur programme intellectuel, trois colloques : Le premier aura lieu les 9 et 10 décembre 2018 sous le thème : « Théâtre tunisien et décentralisation » : dirigé par Mohamed Messaoud Idriss. Le second aura lieu les 11 et 12 décembre et sera dirigé par Mohamed Mediouni. Quant au troisième colloque, il se déroulera les 13 et 15 décembre sous le thème : « L’écriture théâtrale aujourd’hui : mutations et enjeux (post-) dramatiques et dirigé par le docteur Abdelhalim Messaoudi. Ce volet comprend également deux tables rondes : « la médiation artistique » avec le théâtre de Chaillot et la participation de Didier Deschamps et Agnès Chammama ; et « La critique théâtrale » assurée par l’association de la critique théâtrale. 

Commentaires

blog comments powered by Disqus