Lab2 Tfanen à Djerba : Appui pour le montage de six projets culturels pour la région

 

Le deuxième laboratoire d'apprentissage et de partage de Djerba s’est déroulé les 13 et 14 Février et a impliqué les acteurs culturels des gouvernorats de Médenine, Gabes et Tataouine. 

Lab2 Tfanen à Djerba : Appui pour le montage de six projets culturels pour la région

Le Lab 2 Tfanen à Djerba a été ouvert par Mr. Mohamed Daghessni, le Commissaire Régional de la Culture de Gabes et a fait participer les acteurs culturels du secteur public, dont les directeurs des maisons de la culture et des bibliothèques publiques, ainsi que des représentants de la société civile, des entreprises privées, des artistes et des journalistes des régions de Medenine, Tataouine et Gabes.   

Le Lab 2 a été une opportunité pour consolider les compétences acquises au Lab 1 en matière de montage de projets et de partenariats public-privé et pour encourager les porteurs de projets à mieux préparer leurs dossiers. En effet, le Lab 1 a déjà eu lieu le 20 et le 21 Décembre et a permis à ces mêmes participants de mieux se connaitre, échanger les expériences, identifier conjointement les opportunités pour la culture dans les régions considérées et établir d’éventuels partenariats.

Après deux jours d’encadrement assuré par des facilitateurs et des experts formateurs, six équipes multidisciplinaires constituées de représentants du secteur public, de la société civile et d’indépendants ont travaillé ensemble et se sont surpassées pour développer 6 idées de projets dans un temps record !

Les candidats ont pu captiver l’attention de l’assistance avec des pitchs de projets culturels intéressants et avaient, tous, pour ambition de décrocher la première place. Deux prix étaient à la clé (3000 dt et 1000 dt) et vont permettre aux gagnants de mieux déployer la phase d’incubation de leurs projets.

Outre les experts qui ont pu accompagner les équipes durant les deux jours, tous les participants au Lab ont participé au vote des différents projets. 

Les résultats ont été très serrés et c’est le projet « Re7 » qui est sorti du lot et qui a décroché le premier prix ! Le projet a pour objectif de sensibiliser les citoyens et les générations futures à la nécessité de conserver les habitudes traditionnelles culinaires et les faire renaître, et ce à travers des compétitions de cuisine et de dégustations.

Le projet sera réalisé en partenariat entre 3 associations (Sauvegarde du patrimoine, festival international El Hamma et Changers Tataouine), l'Institut National du Patrimoine et un indépendant privé.

Le deuxième prix a été attribué au projet « Championnat de la lecture » qui a pour objectif d’inciter à la lecture dans deux écoles rurales à travers des campagnes de sensibilisation des élèves, des parents et des éducateurs, la création de deux bibliothèques dans ces écoles et la mise en place d’un championnat de la lecture. Le projet sera réalisé en partenariat entre le commissariat régional de la culture de Gabes, 3 bibliothèques (régionale de Gabes, publique de Teboulbou et publique de Oudref), la Maison de la culture Metouia et la société Kitabi.

Quatre autres projets aussi intéressants ont été proposés :

  • Le projet intitulé « Houmetna Elfanena » (Notre quartier artistique) a pour objectif principal d’assurer des ateliers de formation en art de la rue et de présenter des spectacles artistiques dans les espaces publiques.
  • « Les négligés dans les spectacles », un projet qui consiste à intégrer les hommes de l’autorité de la fonction publique (juges, délégués, gouverneurs, porteurs d’armes, …) dans le domaine culturel pour mettre en valeur leurs touches créatives et artistiques.
  • Le projet PAP3 : Programme d’appui au partenariat entre les acteurs culturels des gouvernorats du sud-est, qui a pour objectif d’améliorer le rendement culturel dans cette région à travers une plateforme interactive qui regroupe les parties prenantes.
  • Et un quatrième projet qui a pour objectif de proposer des solutions pour lutter contre l’apparition de nouveaux phénomène qui considèrent que l’activité artistique et culturelle est contre la religion.  

Cette initiative a été bénéfique aux différents participants qui ont exprimé leur satisfaction par rapport au déroulement de ces deux Labs et ont témoigné du grand apport qui a eu lieu. Notons qu’au delà de la compétition, les différents projets se sont vus offrir des possibilités d’accompagnement technique pour le développement des différentes idées proposées.

Commentaires

blog comments powered by Disqus