Henné en Tunisie

 Le henné est une poudre verte extraite d’un arbuste aux petites fleurs rouges, jaunes ou roses cultivé en Afrique du Nord, au Moyen Orient et en Asie.

Henné en Tunisie

Pour pouvoir être appliquée, elle est travaillée avec de l’eau essentiellement pour en obtenir une pâte homogène. Elle se vend dans les souks notamment et y constitue le henné naturel. Celle vendue dans les pharmacies contient toutefois une certaine substance qui limite l’effet de pénétration du henné dans la peau, permettant de s’en débarrasser en un laps de temps plus court que le henné naturel.

Le henné donne sur la peau un résultat roux, marron foncé ou même noir. Outre sa couleur recherchée, le henné dégage une odeur particulière convoitée par beaucoup de femmes.

On attribue au henné une certaine connotation religieuse et certaines vertus médicinales qui, d’ailleurs, se croisent dans la tradition arabo-musulmane. En effet, le prophète Mohamed aurait recommandé l’application du henné dans le traitement de divers maux tels les maux de jambes…

Le henné permet également d’absorber la chaleur qui se serait emmagasinée chez l’homme provoquant un mal de tête, permet de calmer les brûlures, de soigner des ongles abîmés… et tas d’avantages médicinaux.

En ce qui concerne l’aspect cosmétique, le henné est utilisé pour teinter les cheveux, soit pour cacher les cheveux blancs chez certains hommes et femmes, soit simplement pour changer de couleur chez les femmes.

Le henné s’applique également sur les mains et les pieds. Jadis, il s’appliquait toujours sous forme de couche homogène couvrant de la main, la paume, l’intérieur des doigts et les ongles. ; et du pied, la plante et les ongles. Ce type d’application existe toujours, sauf que de nouvelles techniques d’ornement se sont imposées graduellement, inspirées du Moyen-Orient, de l’Asie… pour transformer la main en véritable tableau aux  motifs variables (fleurs, branches…) sous forme de tatouages.

Ainsi, en Tunisie, l’application du henné connaît toujours les deux techniques sauf qu’elle est toujours restée dans la sobriété et la simplicité en comparaison avec les techniques utilisées au Moyen-Orient et en Asie :  L’ornementation de la main couvrant couramment les avant-bras et celle du pied les mollets jusqu’au genou.

Notons qu’en Tunisie, l’application du henné peut se faire à tout moment de l’année, avec ou sans occasion. Néanmoins, c’est l’ornementation qui en dépend, en ce sens que l’application la plus spectaculaire concerne davantage les mariées. Certaines familles tunisiennes persistent, selon les traditions, à appliquer du henné sur les mains et les pieds du garçon circoncis.

Commentaires

blog comments powered by Disqus