Tozeur

La ville de Tozeur se situe au Sud-ouest de la République Tunisienne. C'est un oasis à proximité du désert et aux dattes exceptionnelles, ce qui la rend une destination privilégiée des touristes à la recherche du sable doré et du soleil toute l'année. Son climat est semi-aride, chaud en été et doux le reste l'année.

Tozeur

Histoire Tozeur

1- L'âge de la pierre :

Les archéologues, les historiens et les géologues ont découvert depuis l'an 1930 plusieurs vestiges (récipients, ustensiles, armes en pierre et même quelques ossements taillés) qui prouvent que l'existence de l'homme au sud-ouest remonte à 150000 ans dans le triangle Gabes, Gafsa et Tozeur.

Vers 2000 ans avant J.C les spécificités de l'âge de bronze commencèrent à se faire sentir dans la région et surtout celles relatives à la culture mégalithique qui se distinguait par l'utilisation des pierres de grande taille, des cavernes rocheuses et des cercueils taillés dans la pierre.

2-Tozeur la berbère :

Les premiers habitants du Djérid à l'âge de pierre avancé sont les berbères. L'historien Othman El-Kaak prétend même qu'ils sont originaires du Yémen et ont migré au Maghreb depuis l'antiquité. La ville de Tozeur et même son nom sont d'origine berbère et ses habitants parlaient le berbère jusqu'au 6ème siècle de l'héjire. Les tribus berbères les plus connues dans la région sont : Zénata, ktouma, Bnou Yefren, Bnou oulil, Yrouten, Kzina et Bnou tijert.

L'habit des berbères se composait essentiellement du "Burnous" (une sorte de cape en laine), de "la guandoura" (une robe simple) et du "kark" (une sorte de chaussures) et ce type d'habit est encore utilisé de nos jours.

A travers les époques, Tozeur a connu plusieurs autres races. Quelques unes n'étaient que de passage et d'autres se sont sédentarisées. Le mélange ethnique s'est fait avec une telle harmonie qu'il est très difficile de distinguer les origines ethniques des habitants. On peut citer les phéniciens (peuple originaire de Tyr) par exemple qui étaient essentiellement des commerçants et ont conquis la méditerranée. Ils ont surtout bâti la cité de Carthage. Tozeur était un grand centre commercial qui servait de point de départ pour leurs caravanes qui sillonnaient la région ou fleurissait le commerce des esclaves.

3- Tozeur la romaine:

Les romains ont conquit la ville de Tozeur en l'an 33 avant J.C. La région portait le nom de " La nouvelle Afrique " à cette époque. Ils l'ont laissé sous un contrôle berbère supervisé par des agents romains qui à leur tour dépendaient du proconsul. Ils ont construit entre autres plusieurs forts qui suite à l'invasion arabe sont devenus des bastions pour contrôler tout le désert. Tozeur était un nœud important et un grand centre commercial et économique où passaient plusieurs routes qui reliaient le Sahara à Gafsa et Hydra. Elle était spécialisée dans le commerce des esclaves et surtout des dattes connues par leur goût exquis. Les romains ont construit entre autre deux routes : la première reliait Gabes à Tebessa via Thélepte, Tamerza, Chebika et Tozeur. Cette route était bien gardée par plusieurs légions romaines. Quant à la deuxième, elle reliait l'oasis de Ghédames et Tozeur finissait dans le désert en Sojloumassa.

Il est assez difficile de trouver des vestiges romains à Tozeur. Ils étaient plutôt rares mais les plus connus sont :

- Un barrage sur oued "Essaboun"

- Un puit rectangulaire construit par plusieurs blocs de pierre visible au pavillon de la grande mosquée de "Bled Eddor".

- Quelques colonnes éparpillées dans l'oasis de Tozeur et qui ont été enlevées.

- Quelques habitations à "Elhaouadef" et "Biled El Hadhar" aux coins marbrés.

- Une statue qui représente un buste et qui est visible au musée de Tozeur.

- Quelques canalisations à "Jar Abbes".

- Quelques pièces de monnaie et en porcelaine dénichées dans la zone de "Rass El Ain" à l'époque romaine Tozeur portaient le nom de "Thuzurus".

4- Tozeur la chrétienne :

Sous la colonisation romaine, le Djérid tout comme les autres contrées a connu le christianisme par le biais des réfugiés qui ont échappé à la tyrannie de l'empereur Néron. L'évangélisation des colons romains et des Berbères était surtout pacifiste mais cette nouvelle religion n'a pas connu un grand succès c'est que les romains étaient essentiellement des légionnaires qui ne s'intéressaient pas trop au christianisme et les Berbères ont gardé leur anciennes divinités.

Les chrétiens au Djérid étaient essentiellement des "catholiques" sous l'influence de Saint Augustin et "donatos" sous la tutelle de l'archevèque Acilix. Ils ont construit quelques églises dont la plus importante est celle de Tozeur que les arabes ont construit plus tard sur ses ruines la mosquée El-Kasr à "Biled el Hadar".

5- Tozeur et l'Islam:

La période qui a influencé le plus Tozeur est celle des "Hafsides" vers le 7ème siècle Hégire (13ème siècle après J.C). Elle y a connu des bouleversements dont le plus important est sa conquête ainsi que tout le Djérid par "Abou Ammar" en 681 Hégire (1282 après J.C).

Sur le plan social, Tozeur était peuplée par trois grandes ethnies :

Les descendants des romains qui se sont convertis à l'islam pour préserver leurs biens.

Les arabes musulmans venus du golfe.

Les juifs originaires de la Palestine et la Syrie venus suite à la défaite de leur roi face au prophète David.

L'historien "Ibn Chabbat" a minimisé l'existence des juifs et prétendait que la 3ème ethnie la plus dominante était les Berbères, alors que pour "Robert Benchvik" Tozeur était divisée en deux clans :

"Abadhia" les partisans de "Ibn Abadh"

"Wahabi" relativement à "Abdallah Ibn Wahb"

Les habitants de Tozeur à cette époque étaient connus par leur attachement à l'Islam. "Ibn Chabbat" en disait que c'était un pays de bonne foi. Elle était entre autre la plus grande ville du Djérid et d'après "Ettijani" la plus distinguée des départements de "Castille".

Tozeur avait quatre entrées (portes) et une muraille. Au début de la dynastie des "Hafsides" on y trouvait un bain maure et deux mosquées. La plus grande avait une architecture assez distinguée : Son minaret comportait quatre dômes tout comme celui du Kairouan ce qui prouve l'existence de liens particulièrement développés de cette dernière avec Tozeur surtout au temps de "Abou Zakarie Yahya Chakrasti" et son fils "Abdullah Chakrasti".

Economiquement Tozeur rayonnait sur tout le Djérid et d'après "Ibn Chabbat" quotidiennement près de mille chameaux bien garnis la quittaient vers les autres contrées. Les vestiges islamiques les plus remarquables sont :

L'ancienne ville

La grande mosquée à "Biled El-Hadhar" où les savants les plus illustres y enseignaient le savoir.

le mausolée "El-Kadiria" au centre ville

La mosquée "Sidi Abid El-Akdhar" à l'entrée nord de la ville.

La mosquée "El-Farcouss" une filiale de la grande mosquée "Ezzitouna" de Tunis. Elle est au centre ville.

L'école beylicale : la mosquée "Sidi Ben Ghallab" à "El-Haouadef".

 

 

 

 

 

Source : www.commune-tozeur.gov.tn

Commentaires

blog comments powered by Disqus