En Photos : Ce qui reste du Ksar Ben Ayed à Jerba

Fort peu connu des touristes et même des tunisiens, le Ksar Ben Ayed, à Djerba, et exactement dans le village de Sedghiane,entre Houmt-souk et Midoun, laissé à abandon, à la désolation, livré à l’agression du temps .

En Photos : Ce qui reste du Ksar Ben Ayed à Jerba

Les Ben Ayed : cette famille de l'aristocratie féodale est originaire de Djerba. Grâce au commerce corsaire et marchand, les Ben Ayed deviennent des notables et, installés à Tunis, ils accèdent à l’administration beylicale et soutiennent les Beys au pouvoir. Nous sommes au 18e siècle, Hmida Ben Ayed est armateur corsaire et il occupe les fonctions de caïd-gouverneur de Djerba.

C'est probablement vers 1780 qu'il fait construire ce palais, s’inspirant de l'architecture italienne, ottomane et andalouse. Il fait appel à des maîtres maçons italiens, à des décorateurs marocains mais aussi à des artisans tunisiens pour les faïences de Guellala qui décorent le sol. Hmida Ben Ayed décèdera en 1817.

Aujourd'hui le palais, hélas, est en ruines. Habité par une vieille femme, on n'a pas voulu visiter l'intérieur mais force est de constater qu'il est bien mal en point. Sur les murs quelques vestiges subsistent encore et on se plait à imaginer la grandeur d'autrefois dans cette belle campagne djerbienne.

Commentaires

blog comments powered by Disqus