Des tests rapides mis en place dans les aéroports français dès le 26 octobre

«D’ici la fin octobre » des tests antigéniques seront mis en places dans les aéroports français, a annoncé le ministre des transports Jean-Baptiste Djebarri.

Des tests rapides mis en place dans les aéroports français dès le 26 octobre

Répondant à l’appel du secteur aérien la semaine dernière, les tests antigéniques au départ et à l'arrivée des passagers dans les aéroports de Roissy et Orly qui seront mis en place dès le 26 octobre, devraient permettre de savoir en 10 minutes si les passagers sont positifs au Covid-19. 
 
 
Avec des résultats en 30 minutes, ils seront à priori utilisés « notamment au départ vers des destinations comme les Etats-Unis ou l’Italie, et à l’arrivée sur des pays rouges, de façon à ce qu’on n’ait plus des personnes qui rentrent de pays rouges dans le territoire français sans être testées », a déclaré Djebarri sur Cnews.
 
En effet, tous les passagers vers et à destination des Outremers pourraient aussi être concernés. Selon l’ECDC, 17 des 27 pays de l’Union européenne et le Royaume-Uni étaient classés jeudi dernier en rouge dans une nouvelle carte européenne sur les restrictions de voyage.
 
« Tout cela a vocation à monter en puissance dès lors que c’est autorisé, que c’est fiable, que c’est sûr et que ça permet d’améliorer la fluidité et la sécurité des déplacements », a ajouté le ministre, rappelant que l’objectif sera « d’harmoniser, à l’aide des tests antigéniques, notamment en Europe, l’ensemble des protocoles sanitaires qui aujourd’hui sont un peu différents ». Et ainsi faciliter à une levée des restrictions de voyage aujourd’hui différentes selon les pays, y compris via des quarantaines.
 
Selsabil derbel