En photos : Des journalistes russes à la découverte du tourisme d'oasis à Douz

En automne, la récolte manuelle des dattes bat son plein !

En photos : Des journalistes russes à la découverte du tourisme d'oasis à Douz

Durant cette période, les habitants de la ville de Douz se donnent rendez-vous aux pieds des palmiers, qui s’étendent en de longues coulées vertes,  pour cueillir leurs dattes dans une ambiance d’entraide et de solidarité puisée du fin fond des traditions populaires de la région. 

C’est le règne de la Deglet Nour, la reine du sud tunisien et la plus prestigieuse des dattes! 

Le Sud tunisien, qui vibre ces derniers jours au rythme de plusieurs évènements, a vu  affluer plusieurs journalsites de différentes nationalités venus découvrir et faire découvrir la région en tant que destination touristique.

Ces journalistes n'ont pas raté d'assister avec leurs caméras à la récolte de la Deglet Nour afin de promouvoir le tourisme d'oasis àKébili

Il est à noter que  la récolte de la Deglet Nour débute en octobre et se poursuit jusqu’au mois de décembre !

En marge de la célèbre Deglet Nour, on distingue différentes variétés de dattes comme l’Alig, Khouet Alig, Rochdi, Kenta, Bisr, Kentichi, etc…), toutes regroupées sous le nom générique des dattes communes. 

Rappelons que la Tunisie est l'un des dix premiers producteurs de dattes biologiques au monde.

Plus de 50.000 hectares d'oasis s'étendent le long du sud tunisien, où l’on compte au total plus de 4 millions de palmiers.

 

Photos : Ahmed Abdelmoula

Booking.com Booking.com