Kurt Rosenwinkel sur la scène du Festival de Hammamet

Un jazz américain de qualité a enivré les mélomanes présents dans l’enceinte du théâtre de Hammamet, présents afin d'accueillir Kurt Rosenwinkel, sommité du jazz mondial à l’occasion de la 56ème édition du festival de Hammamet. 

Kurt Rosenwinkel sur la scène du Festival de Hammamet

Du jazz à n’en plus finir a conquis les oreilles attentives du public, venu aduler cet as de la musique mondiale. La plupart sont de vrais passionnés de Jazz. Le concert a duré 1h30. Le musicien, est apparu sur scène, instrument à la fin, exprimant sa joie d’être parmi les tunisiens de cette soirée du 9 août 2022, en ponctuant ces pauses par des mots de bienvenus tels que « Asslema » ou « Ayhchek ».

preview

L’artiste entame sa liste de morceaux par « Simple #2 », suivi de « Self Portrait in 3 Colours», « Ease it », « Passarim », ou encore « Punjab », ou « Urgly Beauty ».
« Serenity », « Time Remembered » et « Sandu » ont clôturé ce rendez – mous musical exceptionnel. 10 morceaux, forts de leur maîtrise instrumentale et du savoir de ses deux acolytes sur scène citons Grégory Hutchinson et Doug Weiss.

preview

Le compositeur et interprète s’est fait une place parmi les plus grands du jazz américain depuis son apparition sur la scène jazzy New Yorkaise en 1991. Le jeu unique de Ronsenwinkel n’a cessé de conquérir les fans présents dans l’espace comme les conservatoires, pubs et festivals dans le monde entier, jam sessions, ou stations radios. Il est créateur de disques et d’un répertoire propre à lui. En 2016, il crée son propre Label de Musique « Heart records » : là-bas, il continue à créer et à percer, aidant d’autres talents à poursuivre le même chemin voire plus.

Comme prévu, le théâtre n'a peut-être pas fait salle comble mais les spectateurs présents sont connaisseurs et sont venus uniquement pour écouter leur idole sur scène.

Booking.com Booking.com