Web TV

Anis Suissi : On vendait le Soleil, maintenant on vendra l'hygiène

La Tunisie cherche à limiter les dégâts pour le secteur touristique, en mettant l’accent sur de strictes mesures d’hygiène et en ciblant un marché surtout local.

De ce fait, les hôteliers tentent de sauver ce qui peut l’être de la saison en s’appuyant sur la situation sanitaire rassurante du pays et sur ces mesures d’hygiène drastiques.

"On vendait la plage, le soleil, la sécurité.. et maintenant, on va vendre l'hygiène ... ", assure Anis Souissi, directeur commercial dans l’hôtellerie.