Le Mehres, un outil de grand-mère qui n'a jamais perdu son charme

Le mortier que l’on appelle en Tunisie « Mehres », était l’ustensile indispensable dans la cuisine de nos grands-mères.

Le Mehres, un outil de grand-mère qui n'a jamais perdu son charme

En effet, nos grand-mères utilisaient le mortier dans la cuisine traditionnelle tunisienne, afin de :

- Piler des épices

preview

Crédit photo : La Cuisine de Bernard épice

- Concasser des fruits secs

preview

Crédit photo : lacuisinedebernard.com fruits secs

- Ecraser des gousses d’ail

preview

Crédit photo : cuisinea4mains.wordpress.com ail

- Broyer la salade méchouia

preview

Crédit photo : la-casbah-des-delices.over-blog.com

Bien que certains préfèrent plutôt avoir recours au mortier en bois d’olivier ou en céramique, moins bruyant et plus léger, le mortier en cuivre, reste le plus utilisé par les tunisiennes.

Il se distingue par sa couleur doré étincelante, et le son typique de son pilon broyant les différents ingrédients et annonçant la préparation d’un délice ou d’un met succulent. 

De nos jours, remplacé par des appareils électroménagers, le mortier avec son pilon en cuivre décorés de façon artisanale par des motifs minutieux, fait plutôt guise d’un élément de décoration dans les cuisines modernes auxquelles il apporte une touche authentique.

Commentaires

blog comments powered by Disqus